Juste avant le bonheur, de Agnès Ledig

Juste avant le bonheur, de Agnès Ledig

Résumé :

Julie, 20 ans, qui élève seule son fils Lulu est caissière dans un supermarché. Elle attire l’attention d’un client, quinquagénaire aisé à nouveau célibataire. Généreux et désintéressé, Paul invite Julie à passer quelques jours dans sa belle villa de bord de mer en Bretagne. Ils y retrouvent Jérôme, le fils de Paul, qui se remet mal du suicide de sa jeune femme. Gaieté et optimisme reviennent grâce à l’attachante présence du petit Lulu. Mais au retour, un nouveau drame survient. Une chaîne de soutien, d’affection et de tendresse se forme autour de Julie. Avec elle, à travers elle, des êtres désemparés tentent de réapprendre à vivre et de saisir une deuxième chance. La force des épreuves surmontées, l’espoir d’un nouvel amour, ainsi qu’une bonne dose d’intelligence et d’humour peuvent réussir ce miracle. Un conte de fées moderne. L’émotion partagée avec des personnages profondément attachants et les dialogues d’une rare vivacité donnent un livre bourré de grâce, d’optimisme et d’énergie, qui réconcilie avec la vie !


Mon avis :

Il s’agit de mon premier roman de cette autrice mais assurément pas le dernier. C’est l’histoire de trois personnages meurtris par les aléas de la vie, Julie, Paul et Jérome dont les destins vont finir par se croiser…

Parfois, les plus courtes chroniques sont les plus efficaces alors je dirais que cette lecture est un condensé d’émotions : vivant, drôle, touchant, spontané… Une écriture fluide et captivante avec dialogues sincères et authentiques.

Je referme ce livre pleine d’espoir malgré mes yeux gonflés et rougis par les pleurs. Un coup de coeur de mon année 2019, un véritable bouleversement. J’espère que vous allez aimer cette histoire autant que moi.


Citations :

L’empathie c’est tendre la main à celui qui est dans le trou, ce n’est pas sauter dedans pour l’aider à remonter.

• Ce n’est pas la vie qui est belle, c’est nous qui la voyons belle ou moins belle. Ne cherchez pas à atteindre un bonheur parfait, mais contentez-vous des petites choses de la vie, qui, mises bout à bout, permettent de tenir la distance.

• Un proverbe arabe dit « ne baisse pas les bras, tu risquerais de le faire deux secondes avant le miracle ».

• Le silence a cette vertu de laisser parler le regard, miroir de l’âme. On entend mieux les profondeurs quand on se tait.


Informations :

Il s’agit d’un roman de Agnès Ledig, une autrice française qui a écrit entre autres 7 romans. Juste avant le bonheur a été publié aux éditions Albin Michel en 2013 puis en petit format aux éditions Pocket en 2014. Ils contiennent respectivement 352 et 327 pages pour un prix de 19.50€ pour le grand format et 6.95€ pour le format de poche.


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

13 réflexions sur “Juste avant le bonheur, de Agnès Ledig

  1. Merci pour ce partage ! Je n’ai pas lu ce livre mais le roman « Dans le murmure des feuilles qui dansent » du même auteur m’avait plu.
    Belle journée

    J'aime

  2. Si tu aimes l’autrice, je te conseille « Dans le murmure des feuilles qui dansent » que j’ai adoré ! Celui-ci est dans ma pile à lire (mais chez mes parents…), ta chronique me donne envie de le sortir 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s