Confessions d’un ami imaginaire, de Michelle Cuevas

couv1331252

Résumé :

Jacques Papier a l’impression que personne ne l’aime. La maîtresse l’ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport. Heureusement qu’il y a Fleur, sa sœur et meilleure amie, qui le comprend si bien. Un jour Jacques apprend que sa sœur Fleur a un ami imaginaire. Il se met à son tour à s’inventer un ami imaginaire. Et si lui-même n’était pas tout à fait réel ?

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier sincèrement les Éditions Nathan pour l’envoie de ce livre pour la confiance qu’ils m’ont accordé.

Quelle surprise ! Vraiment, c’est une agréable découverte pour moi. Au début, je n’étais pas tellement tentée, le résumé est alléchant mais j’ai pensé que ça allait être trop enfantin pour moi et finalement…

C’est une histoire que je recommande chaudement, J’ai relevé de nombreux passages et j’ai été plutôt émue par les personnages et leur histoire. Celle de Jacques Papier principalement. C’est dingue de s’attacher autant à l’ami imaginaire d’un personnage imaginaire.

L’auteur a une très belle façon d’écrire, tellement que j’aurais du mal à vous en parler correctement. Ce n’est peut être pas un best-seller, mais c’est peut être le livre qui aura marqué mon été 2017. C’est beau et plein d’espoir, très touchant et pour petits et grands.

PS : parfois, c’est tellement bien qu’on a juste besoin de le dire une fois sans rien rajouter de plus pour faire comprendre à quel point c’était vraiment bien.

 


 Citations :

• Le monde est un mystère avec un M majuscule. L’impossible est possible. […] La réalité dépend juste de la manière dont on la regarde.

• Le monde est plein de gens toujours prêts à douter.

• En vérité, tout ce qu’on cherche dans la vie, c’est quelqu’un qui nous connaisse, qui sache aussi bien nous voir. Je ne parle pas de nos cheveux ni de nos habits, je veux dire quelqu’un qui nous voir tels que nous sommes. Nous avons tous envie de trouver la personne qui sache qui nous sommes vraiment, jusque dans nos plus petites bizarreries, et qui nous comprend quand même. Est ce qu’on vous a déjà vu comme ça ? Sincèrement, réellement ? Est-ce qu’on a déjà découvert votre côté le plus intime, celui qui semble invisible au reste du monde ? Je vous le souhaite. Moi, j’ai connu ça.

• Mon ami imaginaire a une fleur à la place du cœur. Des abeilles bourdonnant autour de sa tête toute la journée et il marche souvent la bouche ouverte sous le soleil comme sous la pluie, parce qu’il espère que c’est bon pour son cœur. 

• Mais qu’est-ce que je pouvais bien avoir de spécial, moi ? Difficile de le savoir. Peut-être parce qu’on est toujours trop proche de soi pour bien se voir, comme une fleur qui baisserait la tête et qui penserait qu’elle n’est qu’une tige. J’imagine que le plus important c’est de croire qu’on l’est. Spécial. Et nos proches le perçoivent de mille et une façons qu’on aurait jamais soupçonnées. 


Informations :

Il s’agit d’un livre de Michelle Cuevas (illustrations comprises) publié aux Editions Nathan en Février 2017. Il comporte 190 pages pour un prix de 13.90€.

 


Partenariat :

Editions Nathan (Lire en live)

3189861937_2_10_V5L8TA7f

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Publicités

Je suis ton soleil, de Marie Pavlenko

couv38401649

 

Résumé :

Déborah entame son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui dévore toutes les siennes et seulement les siennes. Mais ce n’est pas le pire, non. Le pire, c’est sa mère qui se fane, et la découverte de son père, au café, en train d’embrasser une inconnue aux longs cheveux bouclés. Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

Mon avis :

Tout d’abord, merci aux Editions Flammarion Jeunesse pour l’envoie de ce livre et pour la confiance qu’ils m’ont accordé. Ce fut une très belle surprise !

J’ai vu quelques fois ce livre sur Instagram où je peux passer des heures. J’ai lu quelques brefs avis positifs mais ce qui m’a surtout attiré c’est le titre plutôt énigmatique et sa couverture dorée décorée par des coquillettes ! Comment résister ? Alors quand l’opportunité de lire ce livre s’est présentée, je n’ai pas hésité ! Et je dois dire que c’est un petit coup de cœur ce livre !

A peine avais-je commencé ma lecture que je ne pouvais déjà plus m’en détacher. L’écriture ! C’est la plume de l’auteur qui vous accroche ! Un style particulier, des interactions surprenantes et un humour grandement apprécié se sont ajoutés à des personnages originaux et attachants parfois même sarcastiques. Il m’arrive de lire des livres intéressants mais où je confond un ou deux personnages, ici, c’est totalement impossible tellement Victor et Jamal sont rendus plus que vivants. On en parle de Débo, Eloïse et Isidor ? Je les aimes de trop !

Déborah, c’est ma « pref » comme dirait l’autre ! Elle aurait vraiment existé, on aurait été de grandes amies. Of course ! Elle est drôle, c’est un esprit vif, elle est forte mais sensible à la fois. Elle en a bavé la pauvre !Mais heureusement les cadavres exquis et les coquillettes au beurre étaient là pour la soutenir. Ça vous donne enie d’en savoir plus ? C’est fait exprès, ce livre en vaut vraiment le coup !

Je souligne aussi la fin. J’ai du mal avec les fins, elles ne me conviennent jamais. Souvent, je trouve que les auteurs finissent leur roman de façon trop brusque, ça gâche les bons moments qu’on a passé. Pour une fois, je ne reste pas sur ma faim. C’est écrit, scénarisé sans précipitation, on tourne la dernière page avec satisfaction. Peinée de laisser ces personnages qu’on a suivit durant près de 500 page et presque toute une année scolaire mais réconfortée.

Lisez-le ! Promis le syndrome de la scoumoune ne vous sera pas transmis. Et ça serai bête de passer à côté des péripéties de Gertrude et Lady-legging non ? Un grand nombre de situations cocasses vous attendent… j’attends vos avis !

 


Citations :

S’il n’y avait pas quelqu’un qui aime, le soleil s’éteindrait. – Victor Hugo

Un troupeau de pigeons perchés sur un banc s’envole et je prie pour que l’un d’eux ne s’oublie pas sur un mon épaule. Ce genre d’incident est inscrit en lettres de feu dans mon karma. Si on réunit trois cents personnes choisies au hasard, qu’on les parque dans un enclos et qu’on balance un pigeon dessus, c’est sur moi qu’il se soulagera. J’appelle ça le théorème de la scoumoune. Il fonctionne à tous les coups.

J’ai avancé Les Misérables. Jean Valjean a piqué l’argenterie mais le curé a dit qu’il la lui avait donnée. Il a changé sa vie. Du coup, Jean Valjean attendri par Fantine a décidé de changer la vie de Cosette. Qui changera la mienne ?

Je veux rester à rebours du monde. Le plus longtemps possible. Dans cet endroit préservé où il n’y a rien dans la marge.

Les gens que tu aimes, finalement, c’est tout ce que tu leur dois : la sincérité…

Elle va faire une école de commerce, terminer sa métamorphose de pétasse larve en pétasse adulte, dégainer l’imparable panoplie tailleur-escarpins-brushing-gros-diams, écrabouiller les autres pour enquiller du flouze, épouser un pédant méprisant qui se prendra pour la huitième merveille du monde parce qu’il est riche, avoir des enfants peignés au gel, et mourir en étant passé à côté de sa vie. Bon vent. Je la pleins.

Nous croisons des touristes en bermudas et chapeaux e paille qui léchouillent des glaces multicolores, des pigeons qui ramassent les restes, et des amoureux qui s’obstinent à cadenasser les ponts, persuadés que leur passage dans la capitale mérité d’être éructé à la face de l’Univers.

La vérité, vous le savez, c’est ce qui simplifie le monde et non ce qui crée le chaos. La vérité, c’est le langage qui dégage l’universel. – Antoine de Saint Saint-Exupéry.

 


Informations :

Il s’agit d’un livre écrit par Marie Pavlenko, une auteure française. Il a été publié aux Editions Flammarion Jeunesse en Mars 2017. Il contient 466 pages pour un prix de 17.90€.

 


Partenariat :

Flammarion Jeunesse

2dc286_fdd1079d7c064b648100eb9356c09e39-mv2

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Guide de survie pour accros aux écrans, de Serge Tisseron

9782092559024

Résumé :

Ta console est l’amour de ta vie ? Tu rêves de devenir une star du web ? Si seulement tes parents pouvaient te comprendre… Vite ! Une trousse de survie pour rétablir le dialogue dans la famille ! Des quiz rigolos pour connaitre ton degré d’addiction… ou celui de tes parents ! Les explications d’un grand spécialiste, pour comprendre pourquoi tu es accro, et ne pas y laisser ta peau ou ton cerveau.

Mon avis :

Tout d’abord je remercie les Editions Nathan et leur attachée de Presse pour l’envoie de ce livre et la confiance qu’ils m’ont accordée.

Ce petit livre très ludique est un bon outil de prévention pour les parents. Je ne trouve pas qu’il s’agisse d’un guide de survie aux accro aux écrans.J’ai trouvé que c’était plutôt bien construit et je l’adresserai à tous les enfants en primaires / collège. Bien que je ne me sois que peu sentie concernée (par mon âge) je l’ai conseillé à ma petite soeur qui a tendance à délaisser ton travail scolaire au profit des clip musicaux sur Youtube et autres jeux en lignes…

Le seul bémol que j’ai relevé c’est son manque de réalisme à certains moments. Par exemple, on dit à l’enfant qu’il faut répartir son temps de jeux : un peu de jeux vidéo sur console puis un peu de temps sur un jeux de carte ou bien aux échecs. On est bien d’accord que l’enfant ne fera jamais ça de lui même surtout avec les téléphones, tablettes, tv, ordi et tout autre appareils connectés pouvant se trouver dans une maison de nos jours.

 


Informations :

Ce livre a été écrit par Serge Tisseron, un auteur français et publié aux Editions Nathan en Mai 2015. Il comporte 96 pages pour un prix de 10,90€.

 


Partenariat :

Editions Nathan (Lire en live)

3189861937_2_10_V5L8TA7f

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Saga DIMILY | Tome 1 : Did I mention I love you ?, de Estelle Maskame

couv39013505

 

Résumé :

Eden, 16 ans, va passer l’été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier a refait sa vie… Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent… Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue : son demi-frère.

Mon avis :

J’ai commencé cette saga (sans en avoir terminée une autre) sur un coup de tête parce que j’ai vu de nombreuses critiques positives et je dois dire que c’est une belle découverte.

J’ai tout de suite accroché à l’histoire, j’ai eu un peu de mal avec l’héroïne mais j’ai vite oublié ce détail. J’ai bien aimé les autres personnages, le scénario et l’écriture de l’auteure.

C’est une lecture jeunesse qui peut très bien se lire lorsqu’on est adulte (comme moi), parfait pour les périodes post-examens et idéal pour l’été qui est enfin là. C’est léger et sans prise de tête, ça se lit très rapidement, je suis persuadée que vous passerez un bon moment (n’en n’attendez pas trop non plus).

Je suis pressée de lire le tome 2, mais j’attends de finir au moins une saga avant. Ma PAL déborde et j’ai un retard monstre dans mes Service Presse, on va finir par me taper sur les doigts, c’est certain !

 


Citations :

• J’aime connaître les gens en profondeur, comprendre ce qui les a construits.

• Je ne sais pas pourquoi j’adore qu’il domine la situation. Il fait tout le boulot pendant que je e laisse aller à l’extase et au flot d’adrénaline.

• Personne ne se préoccupe jamais des conséquences, parce que entre le moment où l’on boit et les effets, ça semble toujours être la meilleure idée du monde.

• Garder le secret est difficile, mais pas autant que le révéler.

 


Informations :

Il s’agit-là du premier tome de la saga DIMILY écrite par EStelle Maskame, une jeune auteure écossaise de 20 ans. Il a été édité en grand format aux Editions Pocket Jeunesse (PKJ) en Janvier 2016. Il comporte 416 pages pour un prix de 16.90€.

 

 


Avez-vous lu ce livre ? Qu’en avez vous pensé ?


 

Saga Des monstres, Tome 2 : Au carnaval | de Marc Cantin

9782092564332

 

Résumé :

Quand on est une famille composée d’une mère mi-vampire, mi-loup garou, d’un père et d’une fille mi-sorciers, mi-vampires, d’un grand-père loup-garou et d’un fils alligator, trouver un lieu paisible pour passer ses vacances, ce n’est pas chose aisée. Mais cette fois, les Mortadel ont la solution: ils arrivent en plein carnaval. La garantie pour eux de passer inaperçus dans la foule déguisée. Enfin, c’est ce qu’ils croient…

Lire la suite

Tes mots sur mes lèvres | de Katja Millay

71nrqb6y5ql

 

Résumé :

Ancienne pianiste prodige, Nastya Kashnikov désire aujourd’hui deux choses : traverser sa période de lycée sans que personne n’apprenne rien de son passé, et faire payer le garçon qui lui a tout pris – son identité, son âme, sa volonté de vivre. / L’histoire de Josh Bennett n’est un secret pour personne. Chaque être qu’il a un jour aimé lui a été pris, jusqu’à ce qu’à 17 ans, il ne lui reste personne. Désormais, il veut qu’on le laisse seul, et les gens le font car quand votre nom est synonyme de mort, tout le monde est enclin à vous laisser votre espace. Tous… sauf Nastya, cette mystérieuse nouvelle fille à l’école qui a commencé à venir le voir et ne veut plus s’en aller, s’insinuant dans chaque aspect de sa vie. Mais plus il apprend à la connaître, plus elle devient une énigme. Alors que leur relation s’intensifie et que des questions sans réponses s’accumulent, il commence à se demander s’il apprendra un jour les secrets qu’elle cache… ou même s’il le souhaite réellement.

Lire la suite

Saga Des monstres, Tome 1 : Au camping | de Marc Cantin

monstre

 

Résumé :

Suivez une famille hors du commun ! La famille Mortadel part au camping ! Carniflore en rêvait : se faire des copines, bronzer au bord de la piscine… Mais voilà.
Son frère est un alligator. Sa mère se sert d’un cercueil en guise de transat. Son père mange la crème solaire au lieu de s’en tartiner. Elle-même est mi-vampire, mi-sorcière… Comment passer inaperçus au milieu des humains ? Les vacances ne s’annoncent pas de tout repos.

Lire la suite