Bilan lectures | Avril 2021 – Mai 2021

Bilan lectures | Avril 2021 – Mai 2021

IMG_20210602_184335_600.jpg

Alors, alors ! On se retrouve pour deux bilans lectures en un article. J’ai pas mal de retard et vu mon rythme, un seul article suffit. J’ai essayé de vous rendre le tout plus agréable à lire et plus esthétique mais je ne sais pas encore si je suis convaincue. À voir par la suite. C’est parti !


Read more

Bilan lectures | Mars 2021

Bilan lectures | Mars 2021

IMG_20210403_185708_594Alors, alors ! On se retrouve aujourd’hui pour parler de toutes mes lectures du mois de Mars et quel mois ! J’ai beaucoup plus lu qu’au début de l’année et j’en suis vraiment ravie ! Pour retrouver mes bilans précédents c’est par ici. C’est parti !

Read more

Bilan lectures | Février 2021

Bilan lectures | Février 2021

Alors, alors ! On se retrouve aujourd’hui pour un bilan de mon mois de février ! Pas fameux mais comme chaque année, le contre coup de la nouvelle année fait chuter ma motivation. C’est parti !


Lectures :

• Kaizen, de Sarah Harvey.

Le kaizen s’annonce comme la prochaine grande tendance en matière de style de vie après l’ikigai et le lagom. Le kaizen est la méthode japonaise douce pour changer ses habitudes. C’est la mise en oeuvre continue de petits changements qui conduit à des améliorations significatives sur le long terme ; en japonais, le mot kaizen veut en effet dire  » amélioration continue  » et est déjà éprouvé depuis longtemps par l’industrie japonaise. Cette conduite du changement peut se résumer en une phrase :  » Mieux qu’hier, moins bien que demain « . Le kaizen peut s’appliquer dans tous les domaines de la vie quotidienne. Il suffit d’avancer d’un petit pas, jour après jour. Les efforts paraissent minimes, même quand l’objectif est important.

• 100 expressions malaisantes en mode 2021, de Adèle Bréau et illustré par Mathou.

« En présentiel », « malaisant », « chantier », « Ségur », « distanciation », mais aussi « askip », « en PLS », « chech », en passant par les inévitables « nécessaire », « transparence », « radical », « niche » ou « tellement vrai »… Dans un monde professionnel chamboulé par le télétravail, chez les ados, sur les réseaux sociaux, dans les médias et jusque dans nos dîners, certaines expressions devenues incontournables ont over-squatté le terrain. Parfois grotesques, drôles ou étonnantes mais le plus souvent exaspérantes par leur surutilisation, ces expressions sont-elles à bannir définitivement? Sept ans après J’dis ça, je dis rien, Adèle Bréau décortique et analyse les survivants et les nouveaux tics langagiers émergés en 2020 et qui perdurent en 2021. Un ouvrage ponctué d’illustrations humoristiques de Mathou.

• À nos sœurs, nos mères et nos filles, de Julie Laurent-Marotte et Aurélie Godefroy.

La vie est faite de rencontres et ce qui fait la différence, c’est bien la complicité, la complémentarité, le partage et l’enrichissement mutuel qui naissent de ces échanges. Aurélie Godefroy et Julie Laurent-Marotte se sont rencontrées autour du live Insta « Loin mais ensemble », émission « anti-morosité » qui devrait être déclarée d’utilité publique ! Elles prolongent leurs échanges dans un livre inspirant, résolument optimiste. Attachées aux mêmes valeurs, elles proposent dans ce livre de promouvoir une certaine idée du féminisme de manière constructive et positive, d’explorer la force de la sororité aujourd’hui. Autour de leur dialogue décomplexé et sans tabous, de méditations, de retours d’expériences vécues, elles souhaitent transmettre à toutes les femmes le message suivant : « La route n’est pas facile, c’est vrai, mais vous n’êtes pas seules! ». Un livre qui réunit toutes les femmes dans une sororité bienveillante. Sur des thèmes variés et d’actualité (comment prendre soin de soi, être douce avec soi, avoir confiance en soi…), Aurélie et Julie apportent leur expertise. Elles proposent un éclairage complémentaire à la fois spirituel, philosophique et psychologique, agrémentés de tips plus pratiques à réaliser au quotidien (sport, alimentation, méditations dédiées…).

Bilan :

Trois lectures que j’ai beaucoup aimé et qui m’ont apporté détente et réconfort. Et c’est tout ce qu’on demande non ? Petite mention spéciale pour le dernier des trois si fort, si puissant et si intéressant. J’ai ÉNORMÉMENT appris.


Les avez-vous lus ? Qu’en avez-vous pensé ? Quels sont les titres que vous avez lu au mois de Février ?


Bilan lectures | Janvier 2021

Bilan lectures | Janvier 2021

Alors, alors ! On se retrouve aujourd’hui pour un bilan lectures du mois passé (Janvier je précise). Je suis un peu à la bourre mais vaut mieux tard que jamais ! Voici ce que j’ai lu. C’est parti !


MES LECTURES :

Eleanor and Grey, de Brittainy C. Cherry.

Eleonor et Greyson, opposés en tous points, se rencontrent au lycée, tombent amoureux, et deviennent uniques l’un pour l’autre, jusqu’à ce que la vie et son lot de malheurs les sépare alors qu’ils ont 17 et 18 ans. Lorsque 10 ans plus tard, Eleonor accepte ce boulot de nounou dans les beaux quartiers, comment aurait- elle pu imaginer, qu’elle devrait s’occuper des enfants de Greyson, son amour de jeunesse ? Mais le garçon qu’elle avait connu par le passé, est devenu un homme – un homme froid, solitaire, détaché de tout. Le sourire qui perçait parfois le dans le regard tourmenté du garçon qui avait ravi son coeur d’une jeune fille, suffisait à convaincre Eleonor que ce garçon-là, valait la peine qu’on se batte pour le retrouver. Tout ce qu’espère Eleonor c’est d’avoir la chance de laisser une marque à son tour, sur l’ âme de Greyson East, qui l’a marquée à jamais.

Indomptée, de Glennon Doyle.

[Dans le cadre des Lectrices Leduc 2021]

Le jour où elle croise le regard de celle qui deviendra sa femme, la vie de Glennon Doyle bascule pour toujours. Cet instant suspendu et inattendu fait voler en éclats les codes établis et elle prend alors conscience qu’elle a étouffé ses désirs pour se conformer aux diktats de la société.

Émouvant et drôle, percutant et tendre, Indomptée est un témoignage intime et un électrochoc galvanisant : l’histoire d’une femme qui découvre qu’une mère responsable n’est pas celle qui s’oublie pour ses enfants, mais une femme qui leur montre comment vivre pleinement.

C’est aussi l’histoire de chacune et chacun d’entre nous, lorsque nous commençons à croire en nous, poser nos limites, honorer notre colère et devenir audacieux·ses et indompté·e·s ! Une envie contagieuse d’être soi-même !

Ose regarder en toi la magie de la vie, de Geraldyne Prevot-Gigant.

[Dans le cadre des Lectrices Leduc 2021]

Malheureuse dans son couple et souffrant de dépendance affective, Elena va se reconnecter à sa puissance au contact d’autres femmes rencontrées dans un cercle de vie. Femmes à la conquête d’elle-mêmes, femmes blessées mais combattantes… en partageant avec elles sa vulnérabilité et ses fragilités, Elena va reprendre son destin en mains et comprendre qu’à plusieurs, on est plus fortes. Un roman emprunt d’une grande sensibilité et s’appuyant sur la force d’une sororité bienveillante.

Et si en chacune d’entre nous demeurait cachée une femme puissante qui ne demande qu’à s’épanouir et à s’exprimer pour rayonner et prendre sa place dans le monde ?

Heartstopper : volume 1, de Alice Oseman.

Ceci est l’histoire de deux lycéens. Nick, le rugbyman au sourire solaire. Charlie, le musicien au coeur solitaire. Parce qu’ils évoluent dans des cercles différents, parce qu’ils n’ont pas le même caractère, leur amitié n’était pas gagnée. Pourtant, petit à petit, de façon irrésistible, Charlie tombe amoureux. Même s’il sait que Nick aime les filles. Même s’il sait qu’il n’a aucune chance. Alors, pour ne pas mettre en péril cette amitié naissante qui compte pour lui plus que tout, Charlie préfère garder le silence…

Fuir le bonheur, de Francine Burlaud.


Elise se serait bien passée d’aller au mariage de sa soeur Myriana. Est-ce l’idée d’affronter ces heures fugitives, bruyantes, un peu navrantes et faussement hystériques ? La personnalité très particulière de sa soeur ? Celle de son fiancé ? Ou la présence lancinante d’un secret ? En route pour le mariage, Elise dénoue les fils qui relient chacun des invités, pour un soir, et pour toujours. Une comédie triste et légère.La vie, la vie en vrai.


MON BILAN :

Je suis plutôt satisfaite d’avoir lu autant. Pour certain.e.s ce n’est peut-être pas grand chose mais pour moi c’est déjà beaucoup. Je n’oublie pas que j’essaye de sortir de ma panne lecture qui prend ses aises depuis déjà une bonne année.

C’est également un bon bilan parce que j’ai aimé toutes mes lectures ! On a de la romance, du développement personnel, du graphique, du contemporain… et j’ai tout aimé. Je pense que j’ai appris à me connaître et je sais ce qui va fonctionner avec moi ou pas.

Donc, 5 livres tous différents dur lesquels je reviendrais plus en détail en chronique bientôt. J’espère sincèrement éprouver le même plaisir de lire en Février, j’espère continuer sur la lancée même si le nombre de livre n’a que peu d’importance ça me faut chaud au cœur de revenir avec un aussi joli bilan, ça faisait longtemps !

 


Et vous, qu’avez-vous lu de beau ?