Tag | Test de l’été par PKJ

Screenshot_20170703-165404

C’est l’été! Et quoi de mieux qu’un tag pour associer la saison à vos lectures ! Le principe est toujours le même: présenter un livre correspondant à chaque question. Dans la mesure du possible, essayez de ne pas répondre 2 fois avec le même livre !
Lien du tag : ici.


1) Quelle a été votre première lecture de l'été ?

Confessions d’un ami imaginaire, de Michelle Cuevas.

9782092565872

Depuis quelques temps, une gêne grandit dans l’esprit de Jacques Papier : il a l’impression que personne ne l’aime. A l’école la maîtresse l’ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport, et il faut même rappeler à ses parents de lui garder une place à table ! Heureusement, il y a Fleur, sa sœur et meilleure amie, qui le comprend si bien… Un jour, Jacques apprend une perturbante nouvelle : sa sœur Fleur aurait un ami imaginaire, et elle ne lui en a jamais rien dit ! Un peu vexé, il se met à son tour à s’inventer un ami imaginaire. Mais une rencontre va bientôt le mettre face à une terrible vérité : et s’il n’était pas lui-même tout à fait réel ?

 

2) Citer un livre qui évoque un souvenir d'été.

Vacances romaines, de Odette Ferry.

0249383-1_2

LA jeune princesse Anne, en séjour officiel à Rome, a décidé de connaître de vraies vacances. Adieu le protocole ! De nuit, elle s’évade en cachette de l’ambassade. Mais il n’est pas facile d’oublier qu’on est une princesse, surtout, quand on rencontre un journaliste auquel la moindre incartade peut fournir matière à scandale. Bientôt la jeune fille et le journaliste ne peuvent plus se, passer l’un de l’autre. Hélas ! Anne doit retourner à ses devoirs de princesse et dire adieu au chevalier servant. L’émouvante conclusion de cette brève rencontre sera digne de ses charmants héros.

 

3) Citer un livre qui se passe en été.

Cet été-là, de Sarah Ockler.

9782092556115.jpg

D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour rencontrer des garçons. Et si elles en rencontrent au moins un par jour, il y a toutes les chances pour qu’Anna vive (enfin !) une première histoire d’amour. Mais Anna, elle, n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini… Parce qu’en réalité, elle a déjà vécu une première (et secrète) histoire d’amour : avec le grand frère de Frankie, un an plus tôt… juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant sa famille et Anna anéantis.

 

4) Citer un livre dont la couverture évoque l'été.

S’enfuir, de Martyn Bedford.

9782092563250.jpg

Gloria mène une vie normale d’adolescente de 15 ans. Et elle s’ennuie. Jusqu’au jour où un garçon mystérieux fait irruption dans sa classe : Uman est drôle, intelligent, d’une assurance désarmante. Il fait ce qu’il veut sans attacher la moindre importance à ce que les autres pensent. Il est tout ce que Gloria voudrait être. Il est la promesse de vivre enfin pleinement, de vibrer, d’aimer. Alors quand il lui propose de partir, de camper en forêt, de choisir leurs destinations à pile ou face… Gloria s’enfuit avec lui sans regrets, et sans prévenir personne.

>>> Ma chronique <<<

 

5) Citer un livre qui se passe dans un endroit où 
vous aimeriez passer des vacances.

Le temps d’un ouragan, de Nicolas Sparks.

9782266143714fs

Adrienne a un secret. Sans doute l’aurait-elle gardé pour elle, si sa fille n’avait plongé dans la dépression. Un soir, pour l’aider à revivre, elle prend la décision de tout lui raconter. Quatorze ans plus tôt, un matin d’hiver, Adrienne s’est rendue au bord de la mer, en Caroline du Nord, pour tenir le temps d’un week-end l’hôtel d’une amie absente. Mais soudain un ouragan se lève… Un hôte, heureusement, frappe à la porte: Paul, lui aussi au milieu de sa vie, lui aussi à la recherche de l’oubli. Trois jours et trois nuits, Adrienne et Paul sont prisonniers de la tempête. Trois jours pour voir naître et flamboyer un amour dont le souvenir restera à jamais gravé dans leur chair.

>>> Ma chronique <<<

 

6) Citer deux livres qui vous conseillez pour l'été.

Dis-moi si tu souris, de Eric Lindstrom.

dis-moi-si-tu-souris

Bon j’y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente. D’ailleurs j’ai établi Les Règles :- Ne me touchez pas sans me prévenir ;- Ne me traitez pas comme si j’étais idiote ;- Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde) ; – Et ne cherchez JAMAIS à me duper.Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j’en ai même rajouté une dernière. Alors, quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : Il n’y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable.

>>> Ma chronique <<<

 

Saga Geek Girl, de Holly Smale (tomes 1 à 5).

Sincèrement. Je préfère savoir que lors d’un éternuement, tous les organes s’arrêtent, le cœur compris, qu’une cuillerée à café d’étoile à neutrons pèse des milliards de tonnes, ou que le merle bleu ne voit pas la couleur bleue. C’est sûrement pour ça que je n’ai pas beaucoup d’amis et qu’un  » fan  » a écrit GEEK au marqueur rouge sur mon sac. Alors que feriez-vous à ma place si une agence de mannequin vous repérait ? Et vous proposait de passer de geek à… chic ?

>>> Mes chroniques <<<

 

7) Avec quel personnage de roman aimeriez-vous partir en vacances ?

L’homme idéal existe. Il est Québécois, de Diane Ducret.

wp-1498844980888.jpg

Bonne nouvelle : l’homme idéal existe ! Il ne parle pas : il jase. Il n’embrasse pas : il frenche. Il ne se déshabille pas : il se criss à poèlle. Vous l’aurez deviné : il est Québécois.

 


Les connaissez-vous ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Publicités

L’homme idéal existe. Il est Québécois, de Diane Ducret

wp-1498844980888.jpg

 

Résumé :

Bonne nouvelle : l’homme idéal existe ! Il ne parle pas : il jase. Il n’embrasse pas : il frenche. Il ne se déshabille pas : il se criss à poèlle. Vous l’aurez deviné : il est Québécois. Diane Ducret rhabille le mythe du Prince Charmant. L’homme idéal ? Satisfaite ou remboursée !

Mon avis :

C’est une lecture que j’ai découvert par hasard en traînant sur Instagram (merci à toi de me l’avoir fait découvrir même si je ne me rappelle plus qui tu es). C’est un court livre humoristique, une histoire légère et décontractée.

L’héroïne est plutôt tordante, j’aime beaucoup ses réparties et son sens de l’humour. On la suit dans ses aventures (ou mésaventures) et ça donne des situations plutôt cocasses.

Je ne connaissais pas l’auteur, mais j’ai beaucoup aimé son écriture, je lirais avec plaisir son prochain livre. Conseillé à ceux qui ont besoin d’un petit moment où on n’est pas tanné d’être lo.


Citations :

• Comme s’il ne faisait pas assez froid, le Québécois mange de la glace en hiver. C’est pour être à température égale avec l’extérieur, ou par défi envers le reste du monde ?

• S’ouvrir à quelqu’un de nouveau, c’est lui donner accès à ce que l’on a mis des années à construire, préserver et faire fleurir en espérant qu’il ne piétine pas tout.

• Il attrape un coup de cœur aussi vite qu’un coup de soleil sur les épaules d’un roux. C’est intense, ça dure deux semaines, et une nouvelle peau remplace vite la précédente.

• La Française, elle, ne chasse pas, mais roucoule comme la perdrix sous les feuillages en attendant d’être débusquée. Une Française séduit rarement, elle est séduite. Si elle doit sortir de son statut d’objet convoité, elle vous le fera payer : elle se demandera toujours si vous la désirez vraiment et, comme c’est une femme, conclura par la négative, et attendra immanquablement des preuves du contraires, qui ne suffiront à la rassurer.

• J’ai l’impression d’être une Cendrillon du froid, qui pue des dessous-de-bras.

• L’auto-largage, ça consiste, quand un homme nous plaît vraiment et que l’on a peur qu’il nous claque dans les doigts, ou que l’on pressent qu’il est déjà en train de le faire, à se saborder nous-même avant qu’il nous lâche. On coule quand même, mais avec dignité.

• Et hier, j’ai douté. J’ai cherche midi à quatorze heures. Or les hommes, ça ne sait pas lire l’heure. Enfin, ça fait semblant.


Informations :

Il s’agit d’un one-shot de Diane Ducret, une auteure française.
D’abord publié chez Albin Michel en grand format en Septembre 2015, il contient 192 pages pour 15.00€. Il a ensuite été publié aux Editions J’ai lu en format poche en Mai 2017, il contient 157 pages pour un prix de 6.90€.

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Saga Calendar Girl | Tome 4 : Avril, de Audrey Carlan

couv6476655.jpg

 

Résumé :

Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude. Un mois entourée des joueurs de son équipe de Baseball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?

Mon avis :

Pour revenir un petit peu sur les événements précédents, j’avais eu un quasi coup de cœur pour le tome 1 avant de voir mon enthousiasme s’effondrer avec le tome 2. J’avais tout de même décidé de continuer la saga et le tome 3 avait su me réconcilier avec elle. Le tome 4 ne m’avait pas menti.

J’ai vraiment adoré ce tome 4. L’écriture est toujours plaisante et les nouveaux personnages m’ont vraiment beaucoup plus. Les insultes entre Mia et Ginelle pour marquer leur affection l’une à l’autre est toujours aussi agaçante, on lèvre les yeux au ciel un bon coup et heureusement ce sont des dialogues assez brefs. Mais les personnages sont vraiment cool (notamment Murphy et Rachel) alors ça compense.

D’ailleurs, autre point qui m’a particulièrement emballé c’est toute cette histoire autour du cancer du sein de la maman de Murphy. Je travaille à l’hôpital souvent en cancérologie et je sais combien il est important d’avoir un suivi régulier et de pratiquer le dépistage à partir de l’âge recommandé. Aux Etats-Unis, on ne va pas se mentir, leur système de soins est complètement aberrant (et nul à chier). L’engagement de Mia et de l’équipe de Baseball fait chaud au cœur, c’est bien dommage que ça n’arrive pas pour de vrai plus souvent.

Bref, rassurez-vous, c’ n’est absolument pas un livre déprimant et axé sur la maladie, au contraire ! En conclusion, j’ai encore une fois hâte de lire le prochain lire, le tome 5 vient de gagner une place dans la PAL. Ça se fête !


Citations :

Apparemment, le job de porte-parole d’une boisson sportive vaut des millions. lorsqu’ils se mettent à parler chiffres, je manque de m’étouffer. Je ne comprends pas que quelques pubs, une dizaine de photos et de poignées de main valent autant d’argent. Cela dit je suis payée cent mille dollars pour avoir l’air jolie au bras de quelqu’un. Les gens sont complètement fous.


Informations :

Il s’agit du tome 4/12 de la saga mensuelle écrite par Audrey Carlan, auteure américaine. Publié aux Editions Hugo Roman le 6 Avril 2017 dans leur collection New Romance, ce tome comporte 160 pages pour une prix de 9.90€.

Retrouvez mes avis sur :

Tome 1Tome 2Tome 3

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Playlist du moment | Janvier 2017

wp-1486746002531.png

Hello ! On se retrouve avec un nouveau « logo » pour les playlist car vous semblez les apprécier, je vous présenterai donc mes nouveaux morceaux chaque mois ! J’espère que ça continuera de vous plaire ! Comme d’habitude, je vous met un lien direct vers ma playlist sur Spotify et les liens Youtube de chaque chansons ! N’hésitez pas à partager vos chansons avec moi, je pourrai renouveler mes écoutes comme ça !

Lire la suite

Tes mots sur mes lèvres | de Katja Millay

71nrqb6y5ql

 

Résumé :

Ancienne pianiste prodige, Nastya Kashnikov désire aujourd’hui deux choses : traverser sa période de lycée sans que personne n’apprenne rien de son passé, et faire payer le garçon qui lui a tout pris – son identité, son âme, sa volonté de vivre. / L’histoire de Josh Bennett n’est un secret pour personne. Chaque être qu’il a un jour aimé lui a été pris, jusqu’à ce qu’à 17 ans, il ne lui reste personne. Désormais, il veut qu’on le laisse seul, et les gens le font car quand votre nom est synonyme de mort, tout le monde est enclin à vous laisser votre espace. Tous… sauf Nastya, cette mystérieuse nouvelle fille à l’école qui a commencé à venir le voir et ne veut plus s’en aller, s’insinuant dans chaque aspect de sa vie. Mais plus il apprend à la connaître, plus elle devient une énigme. Alors que leur relation s’intensifie et que des questions sans réponses s’accumulent, il commence à se demander s’il apprendra un jour les secrets qu’elle cache… ou même s’il le souhaite réellement.

Lire la suite