Le voisin, de Lola Doinelle

couv21939129

 

Résumé :

Elle retourne chez ses parents le temps d’un été. Tandis qu’elle s’apprête à passer des vacances ennuyeuses, sa rencontre avec le voisin va bouleverser sa vie. Ce qu’elle prend au début pour un simple jeu de séduction avec un homme divorcé prendra au fil des semaines la forme d’une passion vertigineuse.

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier sincèrement les Éditions Albin Michel et leur attaché de presse pour l’envoie de ce livre et pour la confiance qu’ils m’ont accordé.

Comme je l’ai mentionné dans un de mes avis précédents, j’aime de plus en plus les histoire courtes voire très courtes mais néanmoins captivantes. Et avec celui-ci je suis servi.

Une histoire prenante, une écriture agréable et des personnages attachants qu’on apprend à cerner correctement au fil des pages. Ce qu’il faut de description et de sentiments, j’ai vraiment bien aimé cette histoire.

C’est le premier livre de la nouvelle collection que je lis et cela m’encourage grandement à lire les prochains. Deux m’attendent déjà dans ma PAL.

 


Citations :

• Voisin : être prisonnier des quatre murs juxtaposés aux vôtres. Individu qui partage votre intimité à votre insu et dont vous ignorez l’existence tant qu’elle demeure silencieuse. Personnage mystérieux dont on remplit le curriculum vitae au fil des commérages.

• Quand on souffre, on n’a pas envie d’imaginer que cette souffrance est le présent d’autres que vous. On voudrait qu’elle n’appartienne qu’à soi, la posséder égoïstement et s’en repaître sauvagement. J’apprécie qu’il n’exhibe pas la sienne, qu’il se contente d’accueillir la mienne en silence.

• C’est une des plus belles choses quand on est une femme : briser les frontières entre les êtres, sentir s’immiscer l’essence la plus subtile d’un homme et l’absorber jusqu’à l’intégrer à soi, se nourrir de l’autre pour compléter cet état permanent d’incomplétude.

• La vie me semble si courte que le temps perdu l’est à jamais et je panique à l’idée qu’il soit irrécupérable.

• Je suis lasse de cette frustration qu’on déverse sur moi à longueur de journée. Celle des patients qui n’en ont jamais assez, celle des médecins qui en ont toujours trop, et cette inlassable rengaine qui tourne en boucle et ne parvient même plus à rythmer les heures de travail interminables.

• Et entre nous toujours ce silence qui est tout sauf un vide, un silence plein de tous ces mots que l’on n’a pas besoin de prononcer pour les entendre.

• Il y a autant de sortes d’amour qu’il y a d’individus sur terre, aucun ne se ressemble.

 


 Informations :

Il s’agit du premier livre (il me semble) de Lola Doinelle, une auteur française. Son livre a été publié aux Editions Albin Michel dans leur collection MA Next Romance en Juillet 2017. Il contient 122 pages pour un prix de 11.50€.

 


Partenariat :

MA Next Romance                 Editions Albin Michel

Publicités