Crazy in love, de Lauren Chapman

wp-1498651615939.jpg

Résumé :

Mélodie, 22 ans, quitte son Paris natal pour partir étudier à New York. Elle rêve d’y décrocher un diplôme à la hauteur de ses ambitions. Son avenir semble tout tracé. Oui, mais la rencontre avec Ryan, un célèbre acteur américain, va bouleverser ses plans. Dès le premier regard, Mélodie tombe follement amoureuse. Aux prises avec cette passion dévorante, elle néglige son travail, ses amis, et commence à fréquenter le gotha mythique d’un monde de paillettes où se dissimulent perfidies et trahisons. Ryan la désire, la jette. Elle se donne, s’abandonne, se rebelle… Jusqu’où leur attrait charnel incontrôlable les entraînera-t-il ? Par quelles joies et quelles souffrances devront-ils passer pour ne pas perdre pied ? Le terrible secret qu?elle réussira à percer sera-t-il la clé de leur dernière chance?

Mon avis :

J’avais besoin d’une histoire d’amour et je pensais avoir trouvé le livre parfait pour cela, malheureusement… le charme n’a pas tellement opéré sur moi. Je vous explique…

Au début, j’ai vraiment accroché que ce soit aux lieux ou aux personnages. On découvre Mélodie qui vit à Paris. J’habite à 10 min de Paris et c’était agréable de visiter à nouveau la ville à travers ses yeux et les petits détails qu’on a l’habitude de côtoyer : les rues, les habitudes de vie, le climat, la nourriture et surtout… le pass Navigo ! Et puis elle regarde la série Scandal alors forcément ça joue en sa faveur ! Haha !

Et puis quand on fait la connaissance de Ryan et qu’on est bien installé dans l’histoire ça devient long… je trouve que c’est un peu répétitif. Le jeu du chat et de la souris entre Ryan et Mélodie n’est pas des plus palpitant et il finit même par être un peu lassant mais le problème, c’est plus fort que moi, je n’arrive pas à lâcher le livre. Je veux voir comment les choses vont évoluer et je crois sincèrement que ça peut s’améliorer.

Hélas, je finis par trouver Ryan détestable et Mélodie beaucoup trop agaçante pour continuer le livre. Je décide de le mettre en pause afin d’accorder un peu de temps à la saga Calendar Girl de Audrey Carlan… Deux mois plus tard, je décide de reprendre ma lecture pour enfin connaitre le dénouement.

Là encore, je trouve le temps long, je m’agace. Encore ce jeu du chat et de la souris qui traîne un peu en longueur. Clairement je n’impatiente mais je tiens bon, il ne me reste moins d’une centaine de page avant la fin…

Tiens, parlons-en de la fin… Ça ne va pas du tout. Je suis restée les yeux légèrement écarquillés sans vraiment comprendre le dénouement. J’en attendais vraiment plus. Je me suis même dit : tout ça pour ça ?

J’ai passé quelques bons moments mais ce n’est pas vraiment une lecture qui aura marqué mon année… c’est dommage parce que l’idée est vraiment bonne, ça aurait pu (peut être) être un coup de cœur ! C’est typiquement le genre de scénario que j’aime.

 


Citations :

• C’est terrible, cette situation ! Je e trouve en première classe avec le mec le plus séduisant du monde et je ne trouve rien de mieux à lui dire que « connard » après lui avoir montré mon cul.

• Je me rend compte à quel point c’est important les amis quand on se sent désemparée.

• J’ai surtout une mémoire sélective. Je n’apprend que quand je veux bien, et en ce moment je ne veux pas beaucoup.

• Mes derniers espoirs s’effondrent. Je subis avec violence la solitude de cet endroit paradisiaque où un seul être vous manque… et tout est dépeuplé. Lamartine n’était pas le premier et je ne serai pas la dernière à souffrir de l’absence.

• Le crime comporte son propre châtiment.


Informations :

Il s’agit du premier roman de Lauren Chapman, une auteure française (il me semble). Il a été publié chez Le cherche Midi en Avril 2016 dans leur catégorie New Romance. Il comporte 464 pages pour un prix de 17,80€.

Les premières pages du chapitre 1 sont disponibles gratuitement sur Amazon.fr juste ici. Cliquez sur la couverture.

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Publicités