Saga Hot Love | Tome 2 : Hot Love Disaster, de Cecile Chomin

couv60400505.jpg

 

Résumé :

Hot, comme Fabien – à moins que ce soit Francis ? Impossible de retenir ce fichu prénom ! – le brun ténébreux, et accessoirement lieutenant de police, que je suis contrainte et forcée de suivre pour trouver l’inspiration pour mon prochain best seller (message à mon éditeur : je te hais). Absolument pas mon genre en temps normal, mais j’avoue que je ne suis pas insensible à son côté bad boy. Lui, par contre, ne peut pas sentir les femmes de caractère : ça promet.

Love, comme la comédie que mon beau flic et moi nous apprêtons à jouer. Car Félix – Florian ? – souffre de la même malédiction que moi, à savoir : une mère atrocement pressée de le caser. Et puisque l’enquête nous oblige à migrer dans le sud familial pile à la période des fêtes, nous avons convenu de nous faire passer pour un couple.

Disaster, parce que la vie, quand c’est compliqué, c’est tellement plus marrant ! Du coup, en plus de tout ça, il se trouve que j’ai parié avec ma meilleure amie Lydia et son mâle attitré que je ne coucherai pas avec Ferdinand – Fabrice ? Je peux le faire, je peux tenir. Enfin… tant qu’il n’enlève pas son tee-shirt.

Mon avis :

J’aime tellement les histoires d’amour ! Une vraie bouffée d’oxygène durant mes vacances. On a suivis Lydia dans le Tome 1 – Hot Love Challenge et au lieu de suivre la suite on découvre Maïa. C’est la meilleure amie un peu déjantée de Lydia et elle ne va pas nous rendre les choses faciles ! C’est clairement le genre de personnage que j’adore ! On ne s’ennuie jamais, cet humour, cette repartie, c’esttellement plaisant ! Exactement ce dont j’avais besoin.

Presque simultanément on rencontre François. Je l’ai adoré, dès le début je l’ai trouvé attendrissant et attachant. J’ai adoré découvrir ce personnage et sa famille au fil des pages. J’ai adoré le scénario et les differents rebondissements, le  sarcasme des personnages et l’écriture de l’auteur, l’humour et l’amour présent.

Certaines références m’ont également fait sourire : j’ai regardé Pretty Woman et j’ai passé mes vacances pas loin de Mauguio, j’ai visité Montpellier avant de rentrer chez moi à Paris. Coïncidence ? Je ne pense pas !

Ce deuxième tome ne me déçoit pas, je suis presque triste de me dire qu’il n’y a plus rien après le tome 3 ! Comment est-ce que je vais faire ? Je n’ai plus qu’à attendre les prochains écrits de Cécile Chomin ! J’espère qu’elle est déjà au travail ! Histoire recommandée si vous voulez rire et une histoire d’amour mignonne mais sans guimauve dégoulinante !


Citations :

• J’ai la faculté d’adaptation du cabri créole en milieu hostile.

• Parce qu’en fait, on veut toutes la même chose. Pas des méchants, non, certainement pas, mais des gentils déguisés en méchants. Des faux méchants, quoi.

• Qui a dit qu’une femme ne faisait jamais de concession ? On en fait. Les premiers moments. Pour mieux attirer nos proies vers le fond de l’océan…

• C’est marrant comme ce n’est jamais ce que tu crois avoir écrit qui se réalise.

• J’arrose un ficus qui est à deux doigts de porter plainte auprès d’une association de plantes maltraitées.


Informations :

Il s’agit du tome 2 de la trilogie Hot Love écrite par Cécile Chomin, une auteure française. Publié aux Editions Harlequin en Mars 2016, il contient 320 pages pour un prix de 11.90€. Il est également disponible en version numérique au prix de 4.99€.

→ Vous pouvez retrouver mon avis sur le tome 1 : ici.

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Publicités

Saga Hot Love | Tome 1 : Hot Love Challenge, de Cécile Chomin

hot-love-challenge-595388

Résumé :

Hot, comme Julien, alias mon boss terriblement sexy qui est aussi l’être le plus irritant, le plus odieux et le plus détestable du monde. Julien, qui m’oblige à le vouvoyer alors qu’on s’est connu à l’époque où on était bourrés d’hormones et de boutons, et qui, accessoirement, est également l’heureux invité du mariage de ma meilleure amie Sophia.

Love, parce que je suis réquisitionnée à J-7 pour aider Sophia dans les derniers préparatifs de son mariage – privilège ô combien réjouissant réservé à mon statut de témoin. Sophia est folle amoureuse de son futur mari. Et folle tout court, ce qui augure d’une semaine très, très chaotique. Surtout avec Julien dans les pattes.

Challenge, comme le défi que me lance la vie pour les sept jours à venir : assurer en tant que témoin, ne pas tuer Julien. Ah, et surtout : ne pas coucher avec Julien.

Mon avis :

Mais pourquoi est-ce que j’ai attendu si longtemps pour lire ce livre ? Des années qu’il m’attend et je m’en veux terriblement !

J’ai dévoré cette histoire. Tous les éléments pour une histoire réussie sont réunis ! Des personnages attachants (Julien, Lydia, Sophia, Maïa…), de l’humour, des bonnes réparties, un peu de sarcasme, un bon scénario, une écriture vraiment agréable, quelques sentiments, du soleil et bien sûr de l’amour !

Les histoires d’amour c’est vraiment ce dont j’ai besoin quand je suis en vacances mais j’en ai lu tellement que je finis par être un peu chiante. Quelle agréable surprise que ce tome 1 de trilogie ! J’ai eu vraiment du mal à décrocher, heureusement avec les fortes chaleurs dans le sud, je suis restée chez moi assez de temps pour le dévorer.

Quand la fin est arrivée, j’ai légèrement paniquée mais les 2 tomes suivants m’attendent sagement ! Ouf ! Je vous recommande cette lecture pleine de bonne humeur et de bon humour !


Citations :

• C’est le genre de petits moments précieux qui ne sont pas forcément les plus drôles mais où la proximité de ceux qu’on aime suffit à nous faire du bien.

• Je vais vraiment le tuer. Une nuit, j’enterrerai son corps. Je porterai des escarpins et un trench beige, comme dans les films. Malgré la pluie (c’est plus dramatique), je prendrai ma pelle et je creuserai sa tombe sans abîmer mes ongles manucurés, tandis que son cadavre patientera à côté de moi.

• C’étaient les soldes, or, comme chacun sait, le principe des promos n’est pas d’acheter ce dont on a besoin pour moins cher mais de ne pas se contenter de la moitié quand on peut avoir le double au même prix.

•  Comment tu sais qu’il y a espoir et comment tu sais qu’il faut abandonner plutôt que perdre la face ?
 – Ah ça, on ne sait jamais ! Mais en amour, on s’en fout. Perdre la face, ça ne compte pas. L’enjeu, la chose à ne pas perdre, c’est l’autre personne.


Informations :

« Hot Love Challenge » est le tome 1 d’une trilogie appelée « Hot Love » et écrite par Cécile Chomin, une auteure française. Sortit en format poche en Mars 2016 aux Editions Harlequin, le tome 1 comporte 320 pages pour un prix d’environ 6.90€. Disponible en format epub au prix de 3.99€.

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Êtes-vous tentés ?


 

Saga Calendar Girl | Tome 5 : Mai, de Audrey Carlan

calendar-girl-mai1

 

Résumé :

Le mois de mai est chargé en émotion. C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette. En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Tai Nikko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer. Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.

Mon avis :

J’ai lu ce nouvel opus presque d’une traite. C’était agréable, pas décevant ni particulièrement palpitant, juste très agréable.

Maddy, la petite soeur de Mia est plus présente. On en apprend davantage et j’aime beaucoup ce personnage. Mais on a aussi Ginelle, la meilleure amie de Mia a supporter et elle, je l’aime beaucoup moins. C’est rare que je déteste (j’exagère peut être un peu) un personnage aussi récurent dans une saga mais je la trouve vulgaire, exubérante et très agaçante.

Heureusement, la très agréable écriture d’Audrey Carlan et le cadre idyllique d’Hawaï réussissent à me faire passer outre. Ce tome n’apporte pas grand chose à l’histoire mais j’ai tout de même passé une bonne lecture en compagnie de cette famille Samoan. Affaire à suivre avec le tome 6…

 


Citations :

• L’amour sincère l’emporte toujours.


Informations :

Il s’agit du cinquième tome sur 12 de la saga Calendar Girl d’Audrey Carlan. Publié chez Hugo roman en Mai 2017, il contient 160 pages pour un prix de un prix de 9.95€ en format papier et 5.99€ en format numérique.

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Rencontre non préméditée, de Cécile Chomin

couv37654092

Résumé :

Pour son avenir, Émilie a déjà tout prévu. Au programme : finir ses études de droit et intégrer l’École nationale de la magistrature, le tout en se faisant repérer par la DGSE afin de devenir agent secret. Et pour ce faire, ses journées doivent se résumer à trois choses : travail, organisation et sport. // Pour Vincent, le mot « avenir » est synonyme de prise de tête. Son quotidien se limite à bosser à l’usine et à sortir faire la fête. Une vie simple, et qui lui convient parfaitement ; de toute façon, dans un mois, il s’engagera dans l’armée et partira pour de bon. // Lorsque Émilie et Vincent se rencontrent, leur attirance est immédiate. Mieux encore, ils se rendent compte qu’ils ont exactement les mêmes attentes : du plaisir, à court terme et sans conséquence. Alors, pourquoi ne pas s’offrir une belle nuit ensemble ? Après tout, ils sont si différents l’un de l’autre qu’ils ne pourront jamais tomber amoureux… si ?

Mon avis :

 J’adore ! J’adore ! J’adore ! Je suis de plus en plus fan de ce « format ». Ces histoires d’une centaine de pages grand max mais qui vous passionne autant que s’il en faisait 400 !
Je trouve que c’est encore plus dangereux quand il y a peu de pages parce qu’il faut savoir tout mettre, que ça aille vite mais que ça soit fait avec finesse. Et ici c’est le cas.

Au début, j’ai eu un peu de mal parce qu’on fait face à deux points de vue différents, celui de Vincent et celui d’Emilie, et je n’étais plus habituée. Je préfère aussi lorsqu’on marque clairement le changement de point de vue, ce qui n’était pas le cas ici. Mais on s’y fait vite.

On ne se perd pas en descriptions inutiles, l’auteur nous donne l’essentiel et ce n’est pas plus mal surtout quand c’est réalisé correctement. Certains diront que c’est une histoire « facile », j’entend par là y mettre tous les ingrédients « bateau » d’une romance livresque mais pour une fois, ça ne m’a pas dérangé et c’est exactement ce que j’attendais. C’est surtout ce dont j’avais besoin.

En clair, c’est une histoire très agréable que je recommande surtout pour les périodes où le besoin de s’évader est de nécessaire. La série « Hot Love Challenge » de l’auteur est beaucoup plus connue et a remporté un franc succès, le tome 1 est déjà dans ma PAL je ne mettrais sûrement pas longtemps à m’y plonger.

 


Informations :

Il s’agit d’un livre de Cécile Chomin, une auteur française publié aux Editions Harlequin en Juin 2017. Il comporte 71 pages et coûte 1.99€ (format epub).

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Confessions d’un ami imaginaire, de Michelle Cuevas

couv1331252

Résumé :

Jacques Papier a l’impression que personne ne l’aime. La maîtresse l’ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport. Heureusement qu’il y a Fleur, sa sœur et meilleure amie, qui le comprend si bien. Un jour Jacques apprend que sa sœur Fleur a un ami imaginaire. Il se met à son tour à s’inventer un ami imaginaire. Et si lui-même n’était pas tout à fait réel ?

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier sincèrement les Éditions Nathan pour l’envoie de ce livre pour la confiance qu’ils m’ont accordé.

Quelle surprise ! Vraiment, c’est une agréable découverte pour moi. Au début, je n’étais pas tellement tentée, le résumé est alléchant mais j’ai pensé que ça allait être trop enfantin pour moi et finalement…

C’est une histoire que je recommande chaudement, J’ai relevé de nombreux passages et j’ai été plutôt émue par les personnages et leur histoire. Celle de Jacques Papier principalement. C’est dingue de s’attacher autant à l’ami imaginaire d’un personnage imaginaire.

L’auteur a une très belle façon d’écrire, tellement que j’aurais du mal à vous en parler correctement. Ce n’est peut être pas un best-seller, mais c’est peut être le livre qui aura marqué mon été 2017. C’est beau et plein d’espoir, très touchant et pour petits et grands.

PS : parfois, c’est tellement bien qu’on a juste besoin de le dire une fois sans rien rajouter de plus pour faire comprendre à quel point c’était vraiment bien.

 


 Citations :

• Le monde est un mystère avec un M majuscule. L’impossible est possible. […] La réalité dépend juste de la manière dont on la regarde.

• Le monde est plein de gens toujours prêts à douter.

• En vérité, tout ce qu’on cherche dans la vie, c’est quelqu’un qui nous connaisse, qui sache aussi bien nous voir. Je ne parle pas de nos cheveux ni de nos habits, je veux dire quelqu’un qui nous voir tels que nous sommes. Nous avons tous envie de trouver la personne qui sache qui nous sommes vraiment, jusque dans nos plus petites bizarreries, et qui nous comprend quand même. Est ce qu’on vous a déjà vu comme ça ? Sincèrement, réellement ? Est-ce qu’on a déjà découvert votre côté le plus intime, celui qui semble invisible au reste du monde ? Je vous le souhaite. Moi, j’ai connu ça.

• Mon ami imaginaire a une fleur à la place du cœur. Des abeilles bourdonnant autour de sa tête toute la journée et il marche souvent la bouche ouverte sous le soleil comme sous la pluie, parce qu’il espère que c’est bon pour son cœur. 

• Mais qu’est-ce que je pouvais bien avoir de spécial, moi ? Difficile de le savoir. Peut-être parce qu’on est toujours trop proche de soi pour bien se voir, comme une fleur qui baisserait la tête et qui penserait qu’elle n’est qu’une tige. J’imagine que le plus important c’est de croire qu’on l’est. Spécial. Et nos proches le perçoivent de mille et une façons qu’on aurait jamais soupçonnées. 


Informations :

Il s’agit d’un livre de Michelle Cuevas (illustrations comprises) publié aux Editions Nathan en Février 2017. Il comporte 190 pages pour un prix de 13.90€.

 


Partenariat :

Editions Nathan (Lire en live)

3189861937_2_10_V5L8TA7f

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Saga Calendar Girl | Tome 4 : Avril, de Audrey Carlan

couv6476655.jpg

 

Résumé :

Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude. Un mois entourée des joueurs de son équipe de Baseball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?

Mon avis :

Pour revenir un petit peu sur les événements précédents, j’avais eu un quasi coup de cœur pour le tome 1 avant de voir mon enthousiasme s’effondrer avec le tome 2. J’avais tout de même décidé de continuer la saga et le tome 3 avait su me réconcilier avec elle. Le tome 4 ne m’avait pas menti.

J’ai vraiment adoré ce tome 4. L’écriture est toujours plaisante et les nouveaux personnages m’ont vraiment beaucoup plus. Les insultes entre Mia et Ginelle pour marquer leur affection l’une à l’autre est toujours aussi agaçante, on lèvre les yeux au ciel un bon coup et heureusement ce sont des dialogues assez brefs. Mais les personnages sont vraiment cool (notamment Murphy et Rachel) alors ça compense.

D’ailleurs, autre point qui m’a particulièrement emballé c’est toute cette histoire autour du cancer du sein de la maman de Murphy. Je travaille à l’hôpital souvent en cancérologie et je sais combien il est important d’avoir un suivi régulier et de pratiquer le dépistage à partir de l’âge recommandé. Aux Etats-Unis, on ne va pas se mentir, leur système de soins est complètement aberrant (et nul à chier). L’engagement de Mia et de l’équipe de Baseball fait chaud au cœur, c’est bien dommage que ça n’arrive pas pour de vrai plus souvent.

Bref, rassurez-vous, c’ n’est absolument pas un livre déprimant et axé sur la maladie, au contraire ! En conclusion, j’ai encore une fois hâte de lire le prochain lire, le tome 5 vient de gagner une place dans la PAL. Ça se fête !


Citations :

Apparemment, le job de porte-parole d’une boisson sportive vaut des millions. lorsqu’ils se mettent à parler chiffres, je manque de m’étouffer. Je ne comprends pas que quelques pubs, une dizaine de photos et de poignées de main valent autant d’argent. Cela dit je suis payée cent mille dollars pour avoir l’air jolie au bras de quelqu’un. Les gens sont complètement fous.


Informations :

Il s’agit du tome 4/12 de la saga mensuelle écrite par Audrey Carlan, auteure américaine. Publié aux Editions Hugo Roman le 6 Avril 2017 dans leur collection New Romance, ce tome comporte 160 pages pour une prix de 9.90€.

Retrouvez mes avis sur :

Tome 1Tome 2Tome 3

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Crazy in love, de Lauren Chapman

wp-1498651615939.jpg

Résumé :

Mélodie, 22 ans, quitte son Paris natal pour partir étudier à New York. Elle rêve d’y décrocher un diplôme à la hauteur de ses ambitions. Son avenir semble tout tracé. Oui, mais la rencontre avec Ryan, un célèbre acteur américain, va bouleverser ses plans. Dès le premier regard, Mélodie tombe follement amoureuse. Aux prises avec cette passion dévorante, elle néglige son travail, ses amis, et commence à fréquenter le gotha mythique d’un monde de paillettes où se dissimulent perfidies et trahisons. Ryan la désire, la jette. Elle se donne, s’abandonne, se rebelle… Jusqu’où leur attrait charnel incontrôlable les entraînera-t-il ? Par quelles joies et quelles souffrances devront-ils passer pour ne pas perdre pied ? Le terrible secret qu?elle réussira à percer sera-t-il la clé de leur dernière chance?

Mon avis :

J’avais besoin d’une histoire d’amour et je pensais avoir trouvé le livre parfait pour cela, malheureusement… le charme n’a pas tellement opéré sur moi. Je vous explique…

Au début, j’ai vraiment accroché que ce soit aux lieux ou aux personnages. On découvre Mélodie qui vit à Paris. J’habite à 10 min de Paris et c’était agréable de visiter à nouveau la ville à travers ses yeux et les petits détails qu’on a l’habitude de côtoyer : les rues, les habitudes de vie, le climat, la nourriture et surtout… le pass Navigo ! Et puis elle regarde la série Scandal alors forcément ça joue en sa faveur ! Haha !

Et puis quand on fait la connaissance de Ryan et qu’on est bien installé dans l’histoire ça devient long… je trouve que c’est un peu répétitif. Le jeu du chat et de la souris entre Ryan et Mélodie n’est pas des plus palpitant et il finit même par être un peu lassant mais le problème, c’est plus fort que moi, je n’arrive pas à lâcher le livre. Je veux voir comment les choses vont évoluer et je crois sincèrement que ça peut s’améliorer.

Hélas, je finis par trouver Ryan détestable et Mélodie beaucoup trop agaçante pour continuer le livre. Je décide de le mettre en pause afin d’accorder un peu de temps à la saga Calendar Girl de Audrey Carlan… Deux mois plus tard, je décide de reprendre ma lecture pour enfin connaitre le dénouement.

Là encore, je trouve le temps long, je m’agace. Encore ce jeu du chat et de la souris qui traîne un peu en longueur. Clairement je n’impatiente mais je tiens bon, il ne me reste moins d’une centaine de page avant la fin…

Tiens, parlons-en de la fin… Ça ne va pas du tout. Je suis restée les yeux légèrement écarquillés sans vraiment comprendre le dénouement. J’en attendais vraiment plus. Je me suis même dit : tout ça pour ça ?

J’ai passé quelques bons moments mais ce n’est pas vraiment une lecture qui aura marqué mon année… c’est dommage parce que l’idée est vraiment bonne, ça aurait pu (peut être) être un coup de cœur ! C’est typiquement le genre de scénario que j’aime.

 


Citations :

• C’est terrible, cette situation ! Je e trouve en première classe avec le mec le plus séduisant du monde et je ne trouve rien de mieux à lui dire que « connard » après lui avoir montré mon cul.

• Je me rend compte à quel point c’est important les amis quand on se sent désemparée.

• J’ai surtout une mémoire sélective. Je n’apprend que quand je veux bien, et en ce moment je ne veux pas beaucoup.

• Mes derniers espoirs s’effondrent. Je subis avec violence la solitude de cet endroit paradisiaque où un seul être vous manque… et tout est dépeuplé. Lamartine n’était pas le premier et je ne serai pas la dernière à souffrir de l’absence.

• Le crime comporte son propre châtiment.


Informations :

Il s’agit du premier roman de Lauren Chapman, une auteure française (il me semble). Il a été publié chez Le cherche Midi en Avril 2016 dans leur catégorie New Romance. Il comporte 464 pages pour un prix de 17,80€.

Les premières pages du chapitre 1 sont disponibles gratuitement sur Amazon.fr juste ici. Cliquez sur la couverture.

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?