Le charmant cottage d’Amelia, de Abby Clements

Le charmant cottage d’Amelia, de Abby Clements

Résumé :

Lorsqu’elle était étudiante, Amélia a établi une liste des rêves à accomplir. Dix ans plus tard, devenue professeur de lettres, la jeune femme vit avec son mari dans un appartement minuscule de Londres. Et étouffe à petit feu. C’est alors qu’elle redécouvre sa liste. Parmi les souhaits, elle a noté :  » Vivre à la campagne.  » Le Kent, ses toits de chaume, son calme et l’espace à perte de vue… Amélia se met à rêver d’un charmant cottage. À la veille de ses trente ans, elle décide qu’il n’est pas trop tard pour se lancer dans une nouvelle aventure !


Mon avis :

J’ai vu passer ce livre quelques fois sur Instagram, et pour ceux qui commencent à me connaitre, vous savez qu’il ne m’en a pas fallut plus pour l’ajouter à ma wish-list. Lorsque je suis tombée sur cet exemplaire quasi neuf pour la modique somme de 1.5 euros lors des French days de chez Gibert, je n’ai pas hésité.

La couverture est super mignonne, ça colle parfaitement à mon mood estival et feel good et ça collait parfaitement à la situation car nous aussi nous avions élu domicile dans un joli cottage en bois en plein coeur de la forêt alsacienne. C’était le bon timing.

On suit la vie londonienne de Amelia et son mari : le tumulte de la vie, sa cacophonie de sirènes et klaxons, la foule toujours pressée… À l’aube de ses 30 ans Amelia se replonge dans la liste de rêves qu’elle avait écrit dans sa jeunesse et vivre à la campagne était en haut de la liste. On en est bien loin. Mais Amelia décide de renverser la tendance et ce ne sera pas sans accrocs.

L’écriture est très agréable, douce et fluide. Les descriptions sont bien dosées, c’est dynamique et prenant. Les personnages sont attachants et possèdent les mêmes soucis que l’on pourrait rencontrer nous même dans notre quotidien. Ça rend la lecture d’autant plus réaliste.

J’ai également apprécié le fait que les personnages secondaires soient plus approfondis. En clair, c’est une lecture feel good agréable, sans prise de tête, qui se lit vite et dont je garderai un très bon souvenir. J’ai rêvé de campagne, de déco ancienne et de tous les problèmes qui s’incluent lorsqu’on s’éloigne de la ville et qu’on décide d’entamer de gros travaux dans une veille maison (vous sentez le vécu là ?). J’ai d’ailleurs ajouté les autres romans de l’autrice à ma wish-list donc affaire à suivre…


Informations :

Il s’agit dun roman de Abby Clements, une autrice anglaise, auparavant dans l’édition avant de devenir écrivaine. Son roman « Le charmant cottage d’Amelia » est d’abord sorti chez Prisma en 2016, puis reprit chez Pocket en format poche en 2019. Ce dernier comporte 350 pages environ pour un prix s’élevant à 7.60€.


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Connaissez-vous l’autrice ?


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s