Lady Susan, de Jane Austen

Lady Susan, de Jane Austen

Résumé :

Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle dénuée de scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s’amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question… Grande dame du roman anglais, Jane Austen trace le portrait très spirituel d’une aventurière, dans la lignée des personnages d’Orgueil et préjugé et de Raison et sentiments.


Mon avis :

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge se #MarsAuFeminin, dans la catégorie « classique de littérature ». Je n’ai jamais lu les grands romans de l’autrice et je me suis dit que découvrir sa plus avec ce petit récit serai idéal.

En effet, il ne fait qu’une centaine de page. Pas d’introduction, on est directement plongé au cœur d’un échange épistolaire. Grâce aux différentes lettres, l’autrice fait entrer de nouveaux personnages au fur et à mesure.

J’ai beaucoup aimé l’écriture, les tournures de phrase et le vocabulaire utilisé, cela m’avait manqué. J’ai également beaucoup aimé la construction du récit et sa manière subtile de nous imprégner des lieux et de nous en apprendre plus sur les personnages uniquement grâce aux dialogues.

Au départ, j’ai eu un peu de mal à m’y retrouver, il y beaucoup de personnages. Mais j’ai rapidement su reconstituer un petit arbre généalogique grâce aux détails et descriptions. J’ai été admirative de parvenir à me visualiser si bien les lieux rien qu’avec de simple lettres.

Pour ce qui est des personnages, je les ai tous trouvé touchants (ou détestables selon le rôle qu’on leur a donné). Plus particulièrement, j’ai eu beaucoup de peine pour Frederica, la fille de Lady Susan. Une jeune fille malmenée et mal aimée, timide et blessée mais assez indépendante et forte, malgré tout, pour tenir tête à sa mère. Bien qu’elle n’écrive pas elle-même (ou une seule) de lettres et qu’elle soit en retrait, c’est un personnage que j’ai beaucoup aimé de paire avec Mme Vernon (sa tante).

En somme, un court récit fort agréable et une écriture tout à fait plaisante. Je lirai avec plaisir les grands titres de l’autrice notamment Orgueil et préjugés que j’ai dans ma PAL depuis des années et dont j’appréhende la lecture car l’adaptation cinématographique est une de mes préférées.


Citations :

Lorsqu’on a envie de détester quelqu’un, on n’est jamais à court de raisons pour cela.

• Le monde en est réduit à juger selon la vraisemblance.


Informations :

Roman épistolaire écrit par Jane Austen, grande femme de lettres anglaises à l’aube du XIXème siècle. Publié chez Folio en 2026 au prix de 2€ il contient 150 pages.


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous lu ses autres romans ?


8 réflexions sur “Lady Susan, de Jane Austen

  1. J’ai peur qu’il soit un peu court pour moi, mais cette auteure me donne envie de lire certains de ces récits

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s