Protège-là, de Olivier Gay

Protège-là, de Olivier Gay

Résumé :

Malgré sa belle gueule, Quentin n’est pas vraiment le gendre idéal. Plus doué pour la baston que pour les maths, il a abandonné le lycée et travaille dans un petit garage de banlieue. Le jour où un milliardaire menacé de mort lui demande de protéger sa fille à son insu, Quentin pense avoir trouvé le job de rêve. Mais du lycée hyper-sélect aux boîtes des beaux quartiers, la jeunesse dorée de Paris lui réserve quelques mauvaises surprises. Quant à Camille, sa protégée, elle n’est pas la jeune fille sage qu’on lui avait décrite. Pas du tout…


Mon avis :

À aucun moment, lorsque je me suis plongée dans cette lecture je n’ai imaginer y prendre autant de plaisir ! Le résumé me plaisait beaucoup mais j’avais très peur de la façon qu’allait être construit le récit mais aussi peur que ce soit des personnages pleins de stéréotypes et du déjà vu et revu. On peut dire que j’avais quelques apriori.

Mais toutes mes craintes ont été balayées des les premières pages. L’écriture est fluide et accrocheuse, il y a suffisamment d’intrigue pour nous faire rester et découvrir la suite. On y découvre Quentin, un jeune homme bourré d’humour ! J’ai été ravie d’être confronté à un personnage principal masculin, ça me change un peu ! Quentin a un état d’esprit vif et beaucoup d’humour ! Ça a clairement le mérite d’être souligné deux fois, j’ai adoré les jeux de mots, l’humour vaseux et les blagues du personnage/de l’auteur.

Outre l’humour, l’intrigue est l’autre point fort du roman. J’avais vraiment envie de connaitre la suite à chaque fin de chapitre et j’avais vraiment envie de connaitre la fin tout court. On est toujours à mi-chemin entre le « c’est tiré par les cheveux » et le « pourquoi pas après tout » et je pense que c’est exactement de dont j’avais besoin.

En clair, c’est un roman drôle, frais et léger, sans prise de tête avec du suspense, une louche de bagarre, une cuillerée d’amour et d’amitié, et une pincée de bons sentiments. Ce fût un régal et je remercie chaleureusement les Éditions Gallimard de m’avoir quand même envoyé cet exemplaire alors que je n’ai pas pu me rendre à la soirée de lancement.


Informations :

Il s’agit d’un des derniers romans de Olivier Gay, un écrivain français qui touche un peu à tous les styles et qui écrit beaucoup de choses ! Publié aux Éditions Gallimard Jeunesse en Septembre 2020, il contient 320 pages pour le prix de 15€. Également disponible en format numérique au prix de 10.99€.


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous déjà lu cet auteur ?


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s