Love crescendo, Tillie Cole

Love crescendo, Tillie Cole

Résumé :

Lorsque Cromwell, 19 ans, est derrière ses platines, les corps se pressent, la fièvre monte. Personne ne lui résiste. Jusqu’à la fille dans la robe violette.

Ce soir-là, Bonnie est venue voir l’ex prodige du classique qui lui a inspiré sa passion. Son verdict tombe, implacable : la musique de Cromwell n’a plus d’âme.

Cromwell n’aurait pas dû se laisser atteindre. Pourtant, les paroles de Bonnie rallument en lui l’étincelle de quelque chose qu’il croit mort depuis longtemps.

Alors, quand le destin les force à travailler ensemble, leur attirance mutuelle les rapproche, leurs sentiments se font plus forts. Et, malgré les secrets qui pourraient leur briser le cœur, jour après jour, leur amour va crescendo…


Mon avis :

Bon… c’est un peu long à démarrer. Difficile de distinguer les points de vue si ce n’est pas écrit. Deux personnalités assez ressemblantes, ma lecture est un peu fade. Mais le scénario est plutôt original et je commence à m’attacher aux personnages, donc je poursuit ma lecture, je sent qu’elle est prometteuse.

Mais à nouveau un élément me chagrine. On dirait que l’héroïne ne l’aime pas pour qui il est, elle l’aime pour ce qu’il représente : un génie de la musique. Ça m’a un peu dérangé, plus le fait qu’on nous rabâche à presque chaque pages à quel point il est talentueux et les autres, de médiocres personnes. Quelqu’un peut avoir du talent sans qu’en comparaison l’autre en soit dénuée.

Ce petit détail a été estompé en poursuivant ma lecture et je suis tombée dans l’engrenage du scénario. J’ai vraiment beaucoup aimé les personnages et le fait que Bonnie ai sa propre histoire en parallèle de celle de Cromwell. Puis, les éléments se précipitent, on est dans l’attente d’un dénouement. Impossible de lâcher ce livre. On est plongé dans le point de vue de l’un et l’autre, c’est très intéressant.

J’ai terminé ma lecture en pleurant ! Haha ! Dans le métro parisien ! Je pense avoir pleuré les 60 dernières pages, j’étais trop plongée dans cette histoire. L’épilogue est court et on aurait clairement pu s’en passer, ça brise un peu l’atmosphère créé et je la trouve très niaise, trop !

Mais, malgré tous les petits reproches que je lui ai faite, j’ai bien aimé cette lecture. C’est une romance qui fait le job, on trouve exactement ce qu’on attend en lisant ce genre de livre et c’est tant mieux ! Petit plus, pour le sujet de la synesthésie évoquée dans ce livre, c’est ce qui le démarque des autres. Mais petit bémol pour cet épilogue car j’ai un réel souci avec les gens qui appelle leur enfant (ou autre) avec le prénom de quelqu’un qui est mort. Surtout quand ce quelqu’un est un membre de la famille (si c’est une star bon… no comment). Même pour rendre hommage, je trouve ça malsain. Comme si la personne n’était présente que pour remplacer celle qui est disparue, qu’elle n’avait pas sa propre identité.

C’est une conclusion en demi demi-teinte, mais j’espère vous avoir donné (quand même) envie de le lire et je serais très curieuse de connaître votre avis ainsi que de voir si les mêmes éléments nous interpellent.


Citations :

• J’aimerais aimer… toute ma vie… et qu’on m’aime jusqu’à la fin. C’est mon… nouveau rêve.

• Face à la mort, on comprend à quel point nos désirs sont superficiels. Au fond, tout ce qui compte, c’est l’amour. Les possessions matérielles, les buts idéalisés disparaissent comme une étoile au terme de sa vie. À la fin, il n’y a que l’amour qui reste.


Informations :

Il s’agit d’un des nombreux romans de Tillie Cole, une autrice anglaise auparavant enseignante au lycée. Publié pour la première fois en 2018, il a ensuite été publié aux Éditions Hachette en juillet 2019. Il comporte 352 pages pour 16.90€.


L’avez-vous lu ? Avez-vous vous aimez ?


 

7 réflexions sur “Love crescendo, Tillie Cole

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s