Et le désert disparaîtra, de Marie Pavlenko

Et le désert disparaîtra, de Marie Pavlenko

Résumé :

Samaa vit dans un monde qui pourrait être le nôtre bientôt. La vie a presque entièrement disparu de la surface de la Terre. Le sable a tout dévoré. Son peuple, nomade, traque les derniers arbres et vend leur bois pour survivre. Samaa aimerait être chasseuse, elle aussi, mais c’est une charge d’homme. Un jour, elle désobéit et suit les chasseurs. Mais le désert a mille visages. Samaa se perd, et fera une rencontre qui changera le destin de sa tribu à jamais.


Mon avis :

J’ai lu ce livre durant le « confinement » qui n’en était pas un pour moi puisque j’ai continué à travailler chaque jour mais il m’inspirait douceur et sagesse, tout ce dont j’avais besoin.

Ce roman ne ressemble à aucun autre que j’ai lu jusqu’à maintenant, il s’agit d’une histoire un peu futuriste / écolo adaptée à tour âge. C’est d’ailleurs une bonne manière de sensibiliser les plus petits.

On suit donc Samaa, une jeune adolescente qui vit dans un désert dépourvu de tout ce qui fait notre mon actuel : la végétation, les forêts et les animaux. Tout a disparu et il est très difficile de vivre dans de telles conditions. Pour subsister, la tribu de Samaa chasse les arbres qu’elle vend à la grande ville.

C’est la rencontre de Samaa et d’une Ancienne que tout le monde prend pour une folle à cause de ses paroles, qui va changer le cours de son histoire. Et si les paroles de cette vieille femme névrosée n’étaient pas si incongrues ?

L’histoire est courte mais captivante. Les descriptions sont simples mais efficaces. L’écriture est fluide et très agréable, j’ai été ravie de retrouver la plume qui m’avait séduit il y a un an ou deux avec « Je suis ton soleil ». C’est d’ailleurs aussi ce qui m’a frappé et qui va sûrement me pousser à lire d’autres romans de cette autrice, c’est sa capacité à écrire des romans si différents des uns des autres, un style si vaste, notamment avec les sujets de fond qui y sont abordés.

En effet, dans celui-ci, les comportements humains, le réchauffement climatique, la déforestation sont des thèmes évoqués. Pas de grandes leçons ou de tirades moralisatrices, c’est finement introduit dans le récit. Et c’est ce qui m’a plus (en plus du reste).

En conclusion, pour son écriture captivante, ses personnages attachants, son histoire originale et son point de vue intéressant sur les questions d’écologie je vous recommande chaudement cette lecture. En espérant qu’elle vous touche autant qu’elle m’a touchée.


Citations :

• Les arbres font vivre […]. Ils changent le sol, apportent l’eau. Des animaux vivent dans leur ombre, s’y nourrissent, d’autres viennent s’y reposer, s’y réfugier. Le monde est riche avec les arbres. Sans eux, il est stérile.

• […] je mesurais la magie contenue dans cet acte en apparence si simple : lire faisait naître des choses qui n’étaient pas là.

• Mort, un arbre ne vaut rien. Vivant, il est la vie.


Informations :

Il s’agit d’un roman de Marie Pavlenko, une romancière française. Publié en Janvier 2020 aux Éditions Flammarion, il contient 240 pages pour 14€.


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


5 réflexions sur “Et le désert disparaîtra, de Marie Pavlenko

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s