Bye bye Blondie, de Virginie Despentes

Bye bye Blondie, de Virginie Despentes

Résumé :

Une fille qu’on rencontre en HP n’est pas une fille qui rend heureux. Il voulait jouer contre le reste du monde, avoir raison contre toutes les évidences, il pensait que c’était ça l’amour. Il voulait prendre ce risque, avec elle, et qu’ils arrivent sur l’autre rive sains et saufs. Mais ils réussissent juste à s’entraîner au fond. Il est temps de renoncer… »
Gloria a été internée en hôpital psychiatrique. Contre toute attente, la punkette « prolo » y a rencontré Éric, un fils de bourgeois aussi infréquentable qu’elle ; ils se sont aimés comme on s’aime à seize ans. Puis la vie, autant que les contraintes sociales, les a séparés. Vingt ans après, à nouveau, leurs chemins se croisent.


Mon avis :

« Portrait d’une femme blessée aux prises avec ses démons, traversée des années punk, chronique d’un amour naufragé, Bye Bye Blondie est sans doute le livre le plus émouvant de Virginie Despentes.«  C’est ce qui est noté en quatrième de couverture et donne très clairement un avant-goût au récit qui nous attend.

C’est un livre que j’ai lu à l’automne mais le temps m’a manqué pour écrire ce que j’en pensais et puis j’ai lu l’article de Virginie Despentes dans la tribune du journal « Libération ». J’ai une longue liste de chroniques en retard mais c’est cette autrice que j’avais envie de mettre à l’honneur et peut-être de faire découvrir aujourd’hui.

C’est mon premier livre de Virginie Despentes et j’ai été surprise par son écriture atypique et son langage amer et acerbe au plus haut point. On y rencontre Gloria, une punk qu’on pourrait qualifier d’attachiante. Elle est touchante mais ses réactions excessives et violentes la rende souvent agaçante.

C’est le genre de personne enlisée dans un engrenage d’autodestruction, en marge de la société qui se sent incomprise et se rebelle contre tout et n’importe quoi. Toutes les situations qui paraissent simples finissent par être compliqué, par dégénérer et se terminent dans la violence et les larmes. C’est assez rare de croiser la route d’un personnage si torturé. Ça a rendu le récit plutôt intéressant à mon goût mais parfois difficile à lire.

L’autrice dépeint la vie quotidienne, les relations entre les gens, leurs comportements entre eux et la conséquence des actes de chacun. On est immergé dans une atmosphère qu’on ne côtoie pas souvent (enfin que je ne côtoie pas), c’est aussi pour ça que j’ai traîné un peu ma lecture. Gloria voit tout en noir, ses pensées sont moroses la plupart du temps, pas forcément idéal lorsque l’on veux juste un moment de détente et pouvoir s’évader.

En conclusion, c’est un livre où il m’est difficile de dire clairement « j’ai aimé » ou « j’ai détesté ». J’ai adoré le style d’écriture de l’auteur et l’histoire de Gloria qui est un personnage différents de ceux qu’on trouve en général mais malgré ses 245 pages j’ai quand même trouvé le temps très long du fait de toute cette négativité, tristesse et violence. L’atmosphère est maussade mais je conseille tout de même ce livre qui peut faire une piqûre de rappel sur les choses importantes de la vie, là où il faut focaliser notre attention et apprendre à relativiser !


Citations :

La vie, c’est le mouvement, t’as pas fini de quitter les gens.

• A force de souffrance, par une alchimie émotive mystérieuse, le coeur génère ses propres éclaircies. Malheureusement assez brèves.

Naitre femme, la pire des tares dans presque toutes les sociétés.


Informations :

Il s’agit d’un roman contemporain de Virginie Despentes, une autrice française. « Bye bye Blondie » a été publié pour la première fois en 2004. Cet exemplaire de 245 pages a été publié chez Le livre de poche en 2012 et son prix est de 7.20€.

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

5 réflexions sur “Bye bye Blondie, de Virginie Despentes

  1. Je ne connaissais pas du tout ce roman. Il faudra que je regarde, car il peut peut-être me tenter. Merci pour la découverte 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s