Entre mes mains le bonheur se faufile, de Agnès Martin-Lugand

Entre mes mains le bonheur se faufile, de Agnès Martin-Lugand

Résumé :

Depuis l enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n ont toujours vu dans ses ambitions qu un caprice : les chiffons, ce n est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l âme, s est résignée. Aujourd hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire… Portrait d une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.


Mon avis :

Alerte coup de cœur ! C’est la première fois que je lisais un livre d’Agnès Martin-Lugand et je ne cesse de me demander pourquoi je ne m’y suis pas mise plus tôt. Pourtant, je vois passer ses bouquins très souvent sur les réseaux et je suis tombée sur un exemplaire en occasion mais en très bon état, j’ai alors franchis le cap et ce fût un vrai régal !

On y suit Iris et sa douce, tranquille et morne vie. Coincée entre un boulot qu’elle déteste, une famille qu’elle côtoie plus par obligation que par envie et un mari absent qui la délaisse pour son boulot… Ça m’a fait réfléchir au fait qu’il arrive très souvent qu’on fasse des choses qui ne nous font pas envie parfois sans s’en rendre compte, juste parce qu’on se dit que ça serai bien de le faire et que si on le faisait pas peut-être que certains nous le reprocherai… mais on n’a qu’une seule vie, on peut faire des compromis sans pour autant s’oublier personnellement. Il faut vivre pour soi, faire ce qui nous rend heureux, peu importe le regard des gens, être en paix avec soi-même n’a pas de prix… Bref, (instant profond terminé) le quotidien d’Iris ne fait pas rêver mais elle  décide de prendre les choses en main et tout un tas d’événements désirés (et parfois non) bouleverse totalement sa vie. Elle ne peut plus faire marche arrière, il faut qu’elle compose avec ces nouveautés !

J’ai adoré l’histoire d’Iris, la couture est un univers que je ne connais que très peu. J’ai adoré les personnages notamment Iris (et Gabriel aussi) qui est vraiment touchante et c’est sûrement grâce à l’écriture de l’autrice qui a la capacité de rendre les personnages, les lieux et les émotions plus vrais que nature ! J’ai vraiment été absorbée par ma lecture, j’ai d’ailleurs cru à une mauvaise blague lorsque les remerciements sont arrivés. J’en voulais encore, je voulais savoir comment ils allaient faire, comment ils allaient évoluer, qu’allait devenir la vie future de nos personnages. On le devine mais je voulais encore me plonger dans cet univers…

En conclusion, c’est une excellente lecture que je vous recommande grandement, un autre livre de l’autrice attend déjà dans ma PAL !


Citations :

• « Je savais pertinemment ce que l’on attendait de moi ; que je sois une petite femme gentille et docile, souriant béatement aux exploits professionnels de son cher et tendre, et bientôt une mère au foyer exemplaire, enchaînant les grossesses et accompagnant les sorties scolaires. »

• « Le bonheur est un rêve d’enfant réalisé dans l’âge adulte. »

• « Existe pour et par toi-même. »

• « Je rirais au nez de quiconque me dirait que l’on ne peut pas aimer deux personnes à la fois. Si, c’était tout à fait possible. Sauf qu’on aimait pas de na même façon. »

• « Le plus beau vêtement qui puisse habiller une femme, ce sont les bras de l’homme qu’elle aime. »

• « Ce fût chacun de son côté que nous nous rendîmes sur les lieux de la soirée. Un couple, deux voitures. Cherchez l’erreur. »

 


Informations :

Il s’agit d’un roman écrit par Agnès Martin-Lugand, une autrice française aussi psychologue clinicienne. Elle est l’auteur du best-seller Les gens heureux lisent et boivent du café, vendu à plus de 100 000 exemplaires en France, traduit dans 20 pays et bientôt adapté au cinéma. Elle se consacre désormais pleinement à l’écriture. Ce roman-ci est sorti pour la première fois en 2014 aux Editions Michel Lafon (332 pages / 18.95€) puis en format poche aux Editions Pocket en Septembre 2019 (288 pages / 6.70€). Disponible aussi en format numérique au prix de 7.99€.

 


Connaissez-vous ce livre ? Et l’auteur ?
Êtes-vous tenté ?


 

9 réflexions sur “Entre mes mains le bonheur se faufile, de Agnès Martin-Lugand

Répondre à Les lectures d'Alexiane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s