Acquisitions | Septembre 2019

Acquisitions | Septembre 2019

Hello tout le monde ! On se retrouve aujourd’hui pour un bilan de mes acquisitions du mois de Septembre. En retard ! En retard ! Toujours en retard ! Mais vaut mieux tard que jamais comme on dit alors… c’est parti !


Devenir, de Michelle Obama.

« Il y a encore tant de choses que j’ignore au sujet de l’Amérique, de la vie, et de ce que l’avenir nous réserve. Mais je sais qui je suis. Mon père, Fraser, m’a appris à travailler dur, à rire souvent et à tenir parole. Ma mère, Marian, à penser par moi-même et à faire entendre ma voix. Tous les deux ensemble, dans notre petit appartement du quartier du South Side de Chicago, ils m’ont aidée à saisir ce qui faisait la valeur de notre histoire, de mon histoire, et plus largement de l’histoire de notre pays. Même quand elle est loin d’être belle et parfaite. Même quand la réalité se rappelle à vous plus que vous ne l’auriez souhaité. Votre histoire vous appartient, et elle vous appartiendra toujours. À vous de vous en emparer. »

Les phrases interdites si vous voulez rester en couple,
de Pascale et Gilles Legardinier.

Du premier regard jusqu’aux noces d’or, les mots construisent nos couples… ou les détruisent ! Découvrez – et déjouez dans la bonne humeur – les pièges qui menacent une aventure à deux. Explorez les points de vue pour mieux comprendre l’autre et dialoguer autour de ce qui peut agacer. Dans une époque qui oppose trop souvent femmes et hommes, un vrai couple pose enfin un regard croisé, positif et plein d’humour, sur la façon dont chacun fonctionne, jusque dans ses travers… Voici la plus abordable et la plus joyeuse des thérapies de couple. Riez de ces redoutables petites phrases, évitez de les prononcer, et vivez heureux ensemble !

Ma vie sur la route : Mémoires d'une icône féministe,
de Gloria Steinem.

Gloria Steinem, aujourd’hui âgée de 83 ans, est une icône féministe américaine, inscrite au Women’s National Hall of Fame. Journaliste, écrivain, elle a fondé le magazine féministe Ms. et, avec Jane Fonda et Robin Morgan, le Women’s Media Center, une organisation qui se bat pour rendre les femmes plus présentes et plus visibles dans les médias. Elle a également participé aux campagnes présidentielles de Hillary Clinton et de Barack Obama. Ma vie sur la route est le récit extraordinaire, profondément humaniste, d’une femme qui a passé sa vie à sillonner les États-Unis et à militer. Cette autobiographie en forme de road trip se lit comme la passionnante chronique de cinq décennies d’histoire américaine, depuis le discours de Martin Luther King jusqu’à l’évolution des droits de la communauté gay en passant par l’avortement ou la cause amérindienne.

Saga Baby Random : tome 1, de Alexia Gaia.

L’imprévu pourrait être sa plus belle surprise ! Il est 10 h 30 quand son patron arrive au café dans lequel travaille Célia. Il lui fait un sourire et l’invite une fois de plus à dîner. Mais Max est Français, et la réputation des Français pour briser les cœurs n’est plus à faire… Quelle excuse va-t-elle pouvoir trouver pour l’éviter ? Et si elle mettait ses préjugés de côté, Célia ne serait-elle pas surprise ? Il est 11 h 05. Célia est debout derrière sa caisse. Il va arriver, elle le sait. Il vient tous les jours depuis un an, toujours à la même heure. Il ne dit pas bonjour, ne sourit pas, ne la regarde pas et commande toujours la même chose. Célia se maudit de n’être qu’une petite serveuse dans le décor de cet homme d’affaires. Pourquoi aurait-il envie de la regarder, après tout ? Et si le sort décidait de se mêler de la vie amoureuse de Célia Fowell et de tout renverser sur son passage telle une tornade dans un magasin de porcelaine ?

Laisse tomber la neige !, de Cécile Chomin.

Le jour où tout a commencé ? Celui où je me suis embourbée dans la neige, en pleine nuit, à 600 km de Paris, après avoir été plaquée devant l’autel. La Reine des neiges, c’était moi, version robe en lambeaux et pieds gelés. C’est là que j’ai cru voir un grizzly. Un plantigrade genre Chabal, debout sur ses pattes arrière et plein de poils, qui a rugi : « Qu’est-ce que vous faites sur ma propriété ? ». Hourra ! il y avait un habitant dans ce coin perdu. J’ai avisé la propriété : en fait, c’était un vieux chalet. Mais si je ne voulais pas mourir de froid, j’avais intérêt à convaincre l’autochtone de m’héberger pour la nuit…

Quelqu'un pour qui trembler, de Gilles Legardinier.

Peut-on être un père quand on arrive vingt ans après ? Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route. Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies. Grâce à ses best-sellers, Gilles Legardinier a fait rire et ému des millions de lecteurs à travers le monde. Son humour et une humanité sincère, alliés à un goût unique pour les histoires décalées, trouvent un écho de plus en plus grand. Une fois de plus, à travers des personnages bouleversants et des situations hilarantes dont il a le secret, cet auteur atypique parvient à nous surprendre pour mieux nous entraîner ailleurs, au plus profond de nous…

Un appartement à Paris, de Guillaume Musso.

Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante. Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler. À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours. L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires. Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

La vie est facile, ne t'inquiète pas,
de Agnès Martin-Lugand.

Depuis un an que Diane est rentrée d’Irlande, elle a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire.

Kennedy : Une vie en clair-obscur, de Thomas Snégaroff.

La vie de John Fitzgerald Kennedy n’a été qu’ombres et lumières ; des lumières d’un incroyable éclat et des ombres d’une noirceur inquiétante, comme autant de signes d’une destinée tragique. Véritable caméléon, JFK aura toute sa vie admirablement joué le rôle que d’autres lui ont attribué, et en premier lieu son père. Un père à l’ambition dévorante qui, tel un démiurge, façonne les garçons du clan en hommes de pouvoir. Mais JFK n’est pas qu’une simple marionnette, il est doté d’une grande intelligence et d’un charisme hors du commun, rien ni personne ne lui résiste, surtout pas les femmes. Tout désir doit être immédiatement réalisé. Grâce à de nouveaux éléments peu connus du public français et refusant tout autant l’idolâtrie que le sensationnalisme, Thomas Snégaroff dresse le portrait sensible d’un homme né il y a un siècle.

Tu comprendras quand tu seras plus grande,
de Virginie Grimaldi.

A 32 ans, Julia, psychologue ne croit plus au bonheur. Après avoir perdu surccessivement son père, son fiancé et sa grand-mère, elle se laisse aller sans réagir. Jusqu’au jour où elle répond, sur un coup de tête, à une offre d’emploi de thérapeute en maison de retraite à Biarritz.

La fille de Brooklyn, de Guillaume Musso.

Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? » Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo. – C’est moi qui ai fait ça. Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. Et depuis, je la cherche.


Qu’en pensez-vous ? Les avez-vous déjà lu ?
Quels sont les titres de vos derniers achats ?


6 réflexions sur “Acquisitions | Septembre 2019

      1. Sur les parcours de femmes ce sont les deux que j’ai lu pour l’instant… Sur les femmes et le féminisme j’ai adoré la BD Libres qui avec humour retrace des vérités de nos vies de tous les jours. Autant pour les hommes que les femmes ! Mais tu peux tout autant aller vers Sorcières de Mona Chollet qui est vraiment bluffant et très bien rédigé !

        J'aime

Répondre à Les lectures d'Alexiane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s