La garçon en pyjama rayé, de John Boyne

La garçon en pyjama rayé, de John Boyne

Résumé :

Vous ne trouverez pas ici le résumé de ce livre car il est important de le découvrir sans savoir de quoi il parle. On dira simplement qu’il s’agit de l’histoire du jeune Bruno que sa curiosité va mener à une rencontre de l’autre côté d’une étrange barrière. Une de ces barrières qui séparent les hommes et qui ne devraient pas exister.


Mon avis :

Je ne devais pas avoir plus de 10 pages que j’étais déjà accro à la plume de l’auteur. Je crois qu’il aurait pu raconter n’importent quoi d’autre que j’aurai aimé quand même ! Mais en plus d’une écriture addictive, le récit est très bien construit.

On suit l’histoire d’un très jeune garçon qui voit son quotidien chamboulé lorsqu’il apprend qu’il doit déménager. Il doit dire à dieu à son immense maison qui lui sert de terrain de jeu et aussi à ses grands-parents qui habitent non loin. Son papa a un travail important avec beaucoup de responsabilités, il reçoit beaucoup de monde à la maison. Le petit garçon est très malin, très réfléchit et très curieux, peut-être trop. Pourquoi doit-il déménager ? Pourquoi papa et maman se disputent-ils ? Pourquoi ne voit-on plus grand-mère ? Qui sont tous ces gens qui vont et viennent à la maison ? Ils ont tous des uniformes… Qui sont tous ces gens que je vois au loin ? Pourquoi ne peuvent-ils pas venir jouer avec moi qui est perdu tous mes amis en quittant ma maison ?

Au départ, on se pose les mêmes questions que lui et puis les interventions du narrateur nous aide à y voir plus clair et à deviner ce qui va suivre. On voudrait mettre Bruno sur la voie, le mettre en garde lui expliqué mais l’histoire est déjà écrite. C’est peut-être ce qui est encore plus dur à vivre, lire ce qu’on pensait qu’il allait arriver alors qu’on ne voulait justement pas que ça arrive.

Cette histoire est aussi belle que tragique. J’ai adoré ma lecture bien que ce récit poignant m’ait complètement bouleversé. J’ai versé ma larme et eu bien du mal à m’en remettre et enchaîner une nouvelle lecture tout de suite derrière.


Citations :

• Il remonta lentement l’escalier, en se tenant à la rampe, et en se demandant si la nouvelle maison dans le nouvel endroit du nouveau travail aurait une rampe aussi formidable que celle-ci pour les glissades.

• D’accord, mais alors c’est quoi, Hoche-Vite ? répéta-t-il. Hoche vite à qui ?
— C’est le nom de la maison, expliqua Gretel. Hoche-Vite.

• Grand-père avait presque soixante-treize ans. Ce qui, d’après Bruno, faisait de lui l’homme le plus vieux de la terre. Il avait calculé un après-midi que s’il vivait et revivait sa vie huit fois d’affilée, il aurait toujours un an de moins que Grand-père.

• Quand je pense au nombre de fois où les soldats vont là-bas (sans parler de Père), c’est curieux qu’aucune personne en pyjama rayé n’ait été invitée à la maison.


Informations :

Il s’agit d’un livre écrit par John Boyne, un écrivain irlandais. Il a été publié pour la 1ère fois en 2006, une adaptation cinématographique à également été réalisée en 2008. Mon exemplaire a été édité chez Gallimard, il contient environ 200 pages pour un prix de 11 euros.


3 réflexions sur “La garçon en pyjama rayé, de John Boyne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s