Step brother, de Penelope Ward

Step-brother

 

Résumé :

Quand Greta a appris que son demi-frère venait vivre avec eux, elle était à la fois curieuse et heureuse de faire la connaissance du fils de son beau-père. Malheureusement, elle a vite déchanté. Elec est tout simplement odieux avec elle. Pourtant, elle se sent attirée par ce garçon tatoué qui semble tout faire pour cacher ses blessures. Lentement, leur relation évolue, il s’ouvre petit à petit jusqu’à une nuit inoubliable. Le lendemain, Elec est parti, il disparaît de sa vie aussi vite qu’il y était apparu. Sept ans plus tard, un drame familial les réunit à nouveau. Greta comprend alors que l’adolescent qui s’amusait à la faire tourner en bourrique est devenu un homme très séduisant qui va lui faire tourner la tête. Sauront-ils à nouveau se faire confiance ?

Mon avis :

Bon… je crois que l’année 2017 veux se venger de mon année 2016 merdique en me disant regarde tout ce que tu as raté l’an dernier ! Bref, c’était une très bonne lecture.

Dès que j’ai commencé, j’ai su que les éléments (même stéréotypés) de ce livre étaient fait pour me plaire (j’avais vraiment besoin de ça, à ce moment là). J’ai su aussi que Elec serait mon Hardin en quelque sorte (j’abuse vraiment avec Hardin ces derniers temps) et que je l’aimerai quoiqu’il fasse. C’est pathétique, on le sait tous, mais c’est comme ça.

Cependant, je regrette que le début soit un peu bâclé (?), je ne sais pas si c’est ce qu’on pourrais dire j’avais en tout cas l’impression que les choses allaient trop vite. C’est surtout chez Elec, les événements qui se bousculent si rapidement ne correspondaient pas tellement à sa personnalité. Ou alors s’ils lui correspondaient, c’est le caractère du personnage qu’il fallait un peu modifier. Est-ce qu’une personne parmi vous arrive à discerner ce que je tente d’expliquer ?

Un truc m’a chiffonné (et je ne sais pas pourquoi ça me chiffonne autant) c’est ce petit passage sur la virginité des filles, à croire que lorsqu’elles la perde elles sont à deux doigts de l’hémorragie interne et se vident de leur sang… je suis sceptique. C’est agaçant que ça revienne si fréquemment. Mais ce n’est qu’un détail. Ah oui et le second est basé sur le terme « demi-frère ». Premièrement, c’est une appellation très laide, deuxièmement, ils n’ont aucun lien de parenté, pas de mère ou père en commun, ni frère ou soeur. Conclusion, ce ne sont pas des demi-frères (si on considère que cette notion soit acceptable).

La version Elec était la bienvenue mais un peu trop longue à mon goût, ce sont des choses qu’on a lu du point de vue de Greta juste avant…Surtout qu’en plus c’était les mêmes dialogues ! Mais c’est tout de même une lecture que je vous recommande !


 Citations :

• – Ça te gênerait vraiment que e vienne avec vous ? – Eh bien oui, puisque tu le demandes. – Dans ce cas, j’adorerais y aller.

• Je riais si fort que j’avais peur d’en mourir.

• Lorsque j’aurais quatre-vingt dix ans, que je serais vieille et que mes cheveux seraient teints en bleu, que je n’attendrais plus que le buffet à volonté, je ne voulais avoir aucun regret.

• Le battement d’un cœur est la forme d’honnêteté la plus pure.

• C’est fou ; vous pouvez passer votre vie à vous demander si Dieu existe, et puis un jour, vous êtes en situation de crise et vous le suppliez de vous aider, comme si vous n’aviez jamais douté de son existence.

• La mort menait à la vie. La haine menait à l’amour.


Informations :

Il s’agit d’un one-shot écrit par Penelope Ward, auteur née à Boston. Publié en Mai 2016 aux Editions Hugo Roman, ce livre comporte 360 pages pour un prix de 17,00€.

Les premières pages du chapitre 1 sont disponible gratuitement sur Amazon.fr juste ici. Cliquez sur la photo de couverture.

 

 


L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


 

Publicités

4 réflexions sur “Step brother, de Penelope Ward

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s