Citations | 15 Février 2017

wp-1485466427941.png

« Il y a plusieurs centaines d’années, le gouvernement de ce pays a commencé à vouloir modeler les comportements de ses citoyens. Il résultait de certaines études que les tendances violentes d’un individu étaient parfois en partie inscrites dans ses gènes – le premier qui a été identifié a été baptisé « gène du meurtre », mais on en a découvert d’autres par la suite : des prédispositions génétiques à la lâcheté, au mensonge, à la bêtise – en résumé, à tous les comportements humains qui, à terme, fragilisent une société. On nous a toujours dit que les factions avaient été créées pour pallier un problème, celui de nos natures imparfaites. »

– Veronica Roth (Divergente).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s