Dis-moi si tu souris | de Eric Lindstrom

dis-moi-si-tu-souris

Résumé :

 

Je suis Parker, j’ai 16 ans et je suis aveugle. Bon j’y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente. D’ailleurs j’ai établi Les Règles : Ne me touchez pas sans me prévenir ; Ne me traitez pas comme si j’étais idiote ; Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde) ; Ne cherchez jamais à me duper. Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j’en ai même rajouté une dernière. Alors quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : Il n’y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable.


Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier les Éditions Nathan et leur attachée de presse pour l’envoie de ce livre et de la confiance qu’ils m’ont accordé.

J’étais vraiment intriguée par ce livre et en même temps pas trop tentée, c’est bizarre, je l’avoue. Mais j’ai profité de mon challenge personnel et des vacances d’été pour lire ce livre que j’ai finalement A-DO-RÉ ! Dès que j’ai commencé le livre j’ai adoré l’héroïne, j’avais un peu l’impression qu’on était amie, qu’on venait de se rencontrer et qu’elle se confiait un peu à moi parce qu’elle ne pouvait pas le faire avec ses amies de longues date déjà au courant de toute sa vie. Mais Parker, malgré les apparences souffre et a besoin de parler alors j’ai pris le temps de l’écouter et de partager un petit bout de sa vie. Je vous le dit clairement, les pages ont filé bien trop vite à mon goût !

Parker est une adolescente qui n’a pas eu de chance et pourtant c’est une battante. C’est une jeune fille comme les autres, les épreuves qu’elle a du traverser ont rendu son caractère plutôt intéressant pour les lecteurs. Elle a une façon de penser que j’aime beaucoup et un franc parler hilarant ! J’ai beaucoup rit grâce à ses réponses surprenantes ! C’est aussi un personnage avec qui je partage la passion de la course à pied, je pense que l’auteur a beaucoup couru aussi pour décrire si bien ce ressenti. Ce qui la rend un peu plus humaine ce sont les petits défauts qui transparaissent et ce moment où elle craque. On est admiratif de la force et du courage dont elle fait preuve mais clairement on ne tient pas très longtemps en refoulant ses sentiments si longtemps.

Outre notre super Parker, on découvre aussi une multitudes de personnages tous différents et enrichissants, on les voit interagir, parfois on prend parti, c’est vraiment une lecture agréable malgré pas mal de sujets sensibles comme la maladie, le deuil d’une personne proche… Bien sur, les sujets comme l’école, les amours, les amis et tout ce qui touche à l’adolescence y sont présents, on ne change pas une équipe qui gagne.

Autre petite chose que j’ai bien aimé c’est l’écriture de l’auteur et sa façon d’aborder les choses. Il faut savoir que Parker est aveugle, elle ne voit rien, du coup nous ne voyons rien non plus et à aucun moment ça ne m’a gêné. Pour se repérer où on est et ce qu’il s’y passe, on fait comme Parker, on utilise nos autres sens, on s’adapte.

Le récit finit en apothéose, j’ai failli pleurer… bon d’accord j’ai pleuré mais il faut vraiment lire ce livre pour comprendre.

On conclusion, c’est un livre à découvrir rapidement pour son originalité, sa tendresse, son humour, sa passion et ses épreuves. Et je suis d’ailleurs ravie de voir que beaucoup d’autres lecteurs partagent mon ressenti ! Un vrai coup de cœur !

 


Citations :

• Les gens ne changent pas. Ils se contentent d’acquérir de l’expérience et de devenir meilleurs comédiens.

• Il y a mes amis… les membres de ma famille étendue,  celle que je me suis choisie. Mais rien ne remplace l’âme sœur, celui qu’on embrasse,  qui vous inspire de la passion et qui en éprouve pour vous. 

• Les gens croient souvent qu’en perdant la vue on renforce ses autres sens. C’est vrai, mais pas parce qu’on les développe. La cécité ne fait que supprimer l’énorme distraction constituée par l’afflux d’images permanent auquel on est soumis.


Informations :

Il s’agit du premier livre d’Eric Lindstrom, un auteur américain. Il a été édité en juin 2016 aux Editions Nathan. Il contient 396 pages pour un prix de 16,90€.

♬ C’est avec Hurts so good – Astrid S que j’ai le plus lu. ♬

 


Partenariat :

Editions Nathan (Lire en live)

3189861937_2_10_V5L8TA7f


Avez-vous lu ce livre ?
Avez-vous aimé ?


Capture7863254

Publicités

8 réflexions sur “Dis-moi si tu souris | de Eric Lindstrom

  1. Pingback: Challenge | Cold Winter ! | Les lectures d'Alexiane

  2. Pingback: Tag | Test de l’été par PKJ | Les lectures d'Alexiane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s