Le copain de la fille du tueur | de Vincent Villeminot. 

villemot

 

Résumé :

Charles vient d’intégrer un internat pour « gosses de riches », perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils font les quatre cents coups pour tuer le temps… Jusqu’à l’arrivée de Selma. Cette fille est mystérieuse, solaire, solitaire… et fille d’un célèbre trafiquant de drogue.


Mon avis : Coup de  ...

Tout d’abord je tiens à remercier les Éditions Nathan et leur attachée de presse pour l’envoie de ce livre et de la confiance qu’ils m’ont accordé.

C’est avec une grande joie et un grand empressement que j’ai commencé ce livre. En effet, j’ai entendu pas mal de bons échos à propos de cet auteurs qui a notamment écrit la saga Réseaux et un livre de la saga U4 et que je n’avais encore jamais lu. Le résumé était également des plus tentant et j’en avais vraiment besoin.

Dès le début, avec Charles, on fait la connaissance de Touk-E dans une situation plutôt particulière mais venant de lui, ce n’est pas étonnant. C’est d’ailleurs un personnage que j’ai beaucoup apprécié. Il est drôle, gentil et fidèle en amitié , son humour et son franc-parler sauront vous séduire, j’en suis sûr ! Pour Charles que j’ai tout autant adoré, ce n’est pas le même caractère et on n’a pas la même attention pour lui que pour Touk-E. Charles est doux,  rêveur et un peu torturé, j’avais beaucoup de peine et de compassion pour lui qui n’a pas eu une enfance facile et qui s’accommode de la vie qu’il a à défaut de pouvoir la changer.

Touk-E et Charles sont de grands et bons amis et l’arrivée de Selma vient mettre un peu de piment dans leur quotidien d’étudiant. Elle est mystérieuse, énigmatique mais on voit tout de suite que c’est une gentille fille. On a également hâte qu’elle se dévoile.

J’ai été agréablement surprise par l’écriture de l’auteur. J’ai vraiment bien aimé son écriture, son style, la façon dont c’était rédigé, c’était très fluide et léger. Et donc très agréable. Les mots étaient bien choisis, on savais exactement où on se situait, on arrivait exactement à visualiser les lieux qui étaient décrit sans qu’il y ai besoin d’une longue description barbante.

Ma lecture est passée à toute vitesse, j’avoue avoir eu un peu peur arrivée à la moitié du livre. Une révélation à laquelle je ne m’attendais vraiment pas m’a fait changer de regard sur l’aspect de l’histoire. J’étais un peu sceptique et inquiète quant à la façon dont l’auteur allait s’y prendre. Finalement, mes inquiétudes ce sont vite envolées et j’ai pu avec passion me replonger dans l’histoire et ce jusqu’à la fin.

En effet, passé les 180-200 pages il devient vraiment difficile de lâcher ce livre. L’action, le suspens, la peur est à son comble… et puis il y a la fin. La dernière page blanche et là, on espère de tout coeur que notre ami Vincent nous écrira un tome 2. Parce que si je peux vous dire une chose, c’est que la fin est absolument bouleversante. Elle est poignante parce que j’ai espoir pour ces personnages, malgré tout. Les rebondissements sont hallucinants (ou alors c’est moi qui suis surprise d’un rien) je ne m’y attendais vraiment pas, je suis toujours sous le choc et à vrai dire pendant que je rédige ces quelques lignes en brouillon dans mon téléphone je renifle toujours pendant que mes yeux ont mouillés mon oreillers.

En conclusion, ce livre est un coup de coeur. Il y a toujours un petit quelque chose qui m’embête du coup, je ne met pas cette mention à n’importe quel livre mai celui-là, croyez-moi, il va faire un carton à sa sortie le 25 Août. Ce sont 280 pages extrêmement bien écrites qui ont fait chavirer mon coeur par ces personnages, ces lieux, ces rencontres, ces échanges, ces espoirs, ces destins, ces avenirs… cette douleur, ce bonheur… Mr Villeminot, enchantée de vous avoir lu.


Citations :

Des fois, le présent est plus urgent que l’avenir. 
Comme le condensé d’une vie en quelques titres.

• J’aimerais savoir les combats qu’il mène encore, dans son âme, maintenant que son corps a perdu.


Informations :

Il s’agit d’une oeuvre de Vincent Villeminot, un auteur français, qui sortira le 25 Août 2016 aux Editions Nathan (Lire en live). Le livre contient 264 pages pour un prix de 16,90€ en grand format.

♬ C’est avec Fire – Last Train que j’ai le plus lu. ♬


Partenariat :

Editions Nathan (Lire en live)

nathan

 


Avez-vous envie de lire ce livre ?


Capture7863254

Publicités

22 réflexions sur “Le copain de la fille du tueur | de Vincent Villeminot. 

  1. Pingback: Le copain de la fille du tueur | de Vincent Villeminot.  — Les lectures d’Alexiane – musnadjia423wordpress

      • Ses personnages sont toujours atypiques et très bien développés, tandis que sa plume est percutante. D’après ta critique ce nouvel ouvrage ne semble pas faire exception.
        Tu as celui de la saga U4 (« Stéfane ») et « Réseau(x) » qui sont très sympas. Je vais bientôt lire « Instinct » qui, apparemment, a des notes excellentes.^^

        Aimé par 1 personne

        • C’est exactement ce que j’allais te dire ! En effet, les personnages que tu rencontreras dans le copain de la fille du tueur sont tout à fait atypiques ! Et les mots de Villeminot sont percutants c’est tout à fait le mot ! J’ai également entendu beaucoup de bien de Instincts et je crois que c’est celui qui me donne le plus envie… à voir ! ;)

          Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Challenge | Cold Winter ! | Les lectures d'Alexiane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s