Saga Divergente, Tome 2 : Insurgés | de Veronica Roth

3221067279_1_4_9kVDxwrw

Cet article provient de mon ancien blog. J’ai lu ce livre en Juin 2014.


Résumé :

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité. Mais elle est divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp. Et se battre pour sauver ce qui peut encore l’être.

Mon avis : ♥♥♥♥

Mon schéma habituel est le suivant : Le tome 1 est un coup de cœur, le tome 2 est une déception, le tome 3 est un purgatoire. Résultats : J’abandonne la saga avant de l’avoir finis.
Malgré des avis plus qu’enthousiaste pour le tome 2, j’avais vraiment peur de ce qu’il me réservait. Ce n’est pas un coup de cœur mais ça ne veux absolument pas dire que je suis déçue.

Revenons-en à l’histoire, on avait quitté Quatre et Tris pour un avenir incertain mais qui ne pouvait pas être pire que ce qu’il avaient vécu (a priori).
J’ai vraiment été plus qu’enchantée de retrouver l’écriture de Veronica Roth qui a un vrai don pour nous plonger dans cet univers sans nous rabâcher de longues descriptions. Les mots glissent devant nos yeux, c’est véritablement captivant et attractif, j’ai passé le plus clair de mon temps à geindre : « Encore un seul chapitre et je dors ! » Finalement c’était le 12ème chapitres d’affilé et 3h du matin était passé… ! Bref ! Le suspens et les rebondissements étaient au rendez-vous et bien plus que ça. Pas un seul chapitre ne passe sans qu’il n’y ai un nouvel élément qui remette tout en cause, un petit élément qui va déclencher…un truc de dingue !!

Cependant je regrette une seule chose : à partir des 80 derrières pages, j’ai trouvé le récit quelques fois abstrait (j’avais du mal a reconstituer les lieux, les différentes factions qui intervenaient, etc), et le dénouement un peu long à venir. Certes, c’était bien mené, bien ficelé mais j’ai trouvé que le moment où l’on découvre le tout était trop loin du moment où l’action se lance (je ne sais pas si ce que je raconte a un sens, tant pis !)

Par contre, … (ça y est les larmes reviennent). Par contre, la fin… les mots me manquent, je suis partagée, plein d’émotions me traversent l’esprit : de l’inquiétude, de la tristesse, de la surprise, de l’incompréhension et surtout de la peur parce qu’on croit qu’on touche au but mais je sens, je sais que ce n’est que le début de quelque chose qui va nous dépasser (enfin les dépasser). Ce final est juste géniale,  ça valait le coup d’attendre ! À la fin de la plupart des chapitres j’étais surexcitée mais à la fin de celui là…juste une petite traîtresse de larme a coulé sur ma joue, seulement ça, haha !


Citations :

• Les Sincères louent les vertus de la vérité, mais il ne parlent jamais de son prix.

• Exploiter la douleur pour soulager la douleur. Ça paraît absurde.
 
• A toi d’utiliser ton sentiment de culpabilité pour apprendre comment réagir la prochaine fois.

• Les Audacieux ont tort de refuser de recourir à la ruse. Il y a d’autres moyens de montrer sa force que de coller des baffes.
 
• On porte tous les deux la guerre en nous. Parfois, c’est ce qui nous maintient en vie. Parfois, c’est ce qui menace  de nous détruire.
 
• J’ai découvert que les gens sont constitués de multiples couches de secrets. On croit les connaître, les comprendre, mais leurs motivations nous restent toujours cachées, enfouies au fond de leur cœur. On ne peut jamais savoir qui ils sont vraiment. Mais on peut parfois décider de leur faire confiance.
 
• La vérité, comme les animaux sauvages, est trop puissante pour rester enfermée dans une cage.
 
• J’ai lu quelque part que le fait de pleurer défie toute explication scientifique. A priori, les larmes ne servent qu’à lubrifier les yeux. Il n’y a pas de raison biologique pour que les émotions commandent une surproduction de larmes. Moi, je pense que nous pleurons pour exprimer la part animale qui est en nous sans renoncer à notre humanité. Parce que, en moi, il y a une bête qui gronde et qui grogne et qui se bat pour retrouver sa liberté, retrouver Tobias et, par-dessus tout, rester en vie. Et quoi que je fasse, je ne peux pas la tuer.
Alors je pleure, le visage entre les mains.
 
• La vérité a l’art de changer les plans des gens.

• Je ne peux pas m’imaginer vivre comme ça, en faisant le compte permanent de ce qui m’a été donné et de ce que je devrais en retour, incapable d’amour, de loyauté ou de pardon, comme un borgne qui chercherait quelqu’un d’autre à éborgner à son tour. C’est une version décolorée de la vie.


Informations :

« Insurgés » est le tome 2 de la saga Divergente écrite par Veronica Roth, une auteure américaine. Mon exemplaire a été édité chez les Editions Nathan en mars 2014, il contient 463 pages pour 16,50€.

♬ C’est avec Stay – Rihanna que j’ai le plus lu. ♬

Tome 1 : Divergence disponible.


Capture7863254

Publicités

10 réflexions sur “Saga Divergente, Tome 2 : Insurgés | de Veronica Roth

  1. Pingback: Saga Divergente, Hors-série 1 : Quatre | de Veronica Roth  | Les lectures d'Alexiane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s