Saviez-vous que… | Lire, c’est bien. Mais lire en bonne santé, c’est mieux !

wpid-picsart_1443037315729.jpg

Bonjour à tous ! Voici une nouvelle catégorie d’article sur le blog, il s’agit des « Saviez-vous que… ». L’idée de cet article m’a été soufflé par mon habituel partenaire Ludo du blog Prends un livre, et détends toi. Comme vous le savez (peut être) je fais mes études dans le domaine de la santé, mais je n’avais jamais pensé allier mes 2 passions. Je remercie grandement Ludo pour cette idée ! Vous pouvez également lire son article ici. Attention, en aucun cas nous ne sommes des professionnels, si vos douleurs sont intenses et quotidiennes, cela peut être plus grave et peut être pas causé par autre chose qu’une mauvaise position. Consultez un médecin.


Nous savons lire (heureusement), nous passons beaucoup de temps à cette activité, mais savons-nous le faire correctement ? Voici quelques pistes que nous avons établies pour vous éviter les faux pas !

large

Le dos :

Aaaah le dos, c’est important ! Vous ne voulez pas avoir mal au dos dès vos 30 ans, n’est-ce pas ? On y fait pas toujours attention, et pourtant… Il existe plusieurs type de maux tels que la sciatique, la cyphose, la lombalgie ou encore la scoliose, mais c’est la lombalgie qui est responsable d’une mauvaise posture.

Comment faire si vous êtes plutôt du style à vous coucher sur le canapé ?

  • Coussin derrière le dos, au niveau des lombaires, pour « creuser » le dos et qu’il épouse la courbure naturelle du dos.
  • Coussin sous les genoux, afin de plier les jambes et d’éviter la rétroversion du bassin (=qui part vers l’arrière) liée aux jambes « droites ».
  • Coussin sur les genoux, qui fera office de lutrin (=petit pupitre), afin de poser son livre dessus et de ne pas baisser le dos et la tête, ce qui engendre une contraction musculaire prolongée douloureuse.
    D’ailleurs, les jeunes sont de plus en plus touchés par ce problème de douleur au niveau du rachis lombaire notamment à cause de l’absence d’activité sportive de plus en plus forte.

Comment faire si vous lisez dans votre lit ?

  • Dos bien calé.
  • Genoux coincés en positions pliés.
  • Tête et cou également calés.
  • Coussin sur les genoux pour faire office de lutrin.

Comment faire si vous êtes plutôt en position assise ?

  • Installez-vous bien au fond du siège, le dos collé contre le dossier.
  • Répartissez le poids sur vos deux jambes.
  • Ne pas croiser les jambes.
  • Le dossier du siège doit permettre à votre corps d’être légèrement incliné vers l’arrière.
  • Garder la tête levée et pas trop en avant.
  • Ne contractez pas les épaules et gardez les détendues et abaissées.
  • La nuque doit être calée (si possible).
  • Évitez les fauteuils dans lesquels on s’enfonce trop profondément car ils vous obligeront à adopter une mauvaise posture.

Étirements : De temps en temps, faites des étirements pour votre dos. restez assis et penchez-vous en avant, votre poitrine sur vos genoux, les bras pendant le long des jambes, la tête fléchie vers l’avant. Ne restez pas assis durant des heures, allez marcher quelques pas au moins toutes les unes ou deux heures.

Les cervicales :

En général, les dorsalgies (=mal de dos) sont de pair avec les cervicalgies (=douleurs au niveau du cou/cervicales). Saviez-vous qu’une mauvaise position de la tête peut coincer ce que l’on appelle les trous de conjugaison (=trous situés à droite et à gauche de la colonne vertébrale) et provoquer des picotements dans les doigts ou des douleurs aux bras car c’est par ces trous que sortent les racines nerveuses du rachis. Le fait de rester longtemps dans la même position (surtout si elle n’est pas bonne…) provoque une fatigue musculaire puis un état de tension permanente de certains muscles. Cela peut paraître bête mais nous avons tendance à hausser les épaules ou se tenir voûté/bossu. Le muscle Trapèze Supérieur (visible entre le cou et l’épaule) notamment, est souvent trop contracté. En fait, nous contractons nos muscles Trapèzes qui finissent par être douloureux.

Comment faire pour éviter ces douleurs ?

  • Essayer de caler sa nuque. Vous devez pouvoir lire sans bouger la tête. C’est les yeux qui doivent bouger, pas la tête…
  • Rentrez le menton pour ne pas avoir la tête en avant.
  • Essayez de se « grandir ». Imaginez que vous portez un poids sur la tête.
  • Relâcher les épaules.

Étirements : Tourner vos épaules 3 fois vers l’arrière et 3 fois vers l’avant. Faites également tourner votre tête de droite à gauche lentement. Penchez-la d’avant en arrière et de droite à gauche. Prenez des pauses : quelques secondes toutes les 45 minutes suffisent.

large (3)

La vue :

D’après une étude, les grand lecteurs sont les plus sujet à des problèmes de vue telle que la myopie (si la lecture ne crée pas la myopie, elle peut accroître). Et ça n’est pas près de s’arranger avec les apparitions récentes des liseuses numériques. La myopie est un trouble de la vision où la focalisation d’un objet  se fait en avant de la rétine. L’image qui impressionnera la rétine sera donc plus étalée et plus floue. En clair, une personne atteint de myopie, est une personne qui ne voit pas de loin : plus l’objet sera éloigné, plus l’objet sera flou. Pour certaines personnes (comme moi), un orteil peut être considéré comme un objet éloigné ! et donc flou. Haha !

Comment faire pour préserver ses yeux ?

  • Tenir son livre à bonne distance (longueur de l’avant-bras).
  • Eviter de lire avec une faible luminosité ou dans le noir total (notamment avec les liseuses) car cela peut créer une fatigue oculaire. La bonne luminosité est lorsque vous voyer parfaitement un texte noir sur une page blanche !
  • Clignez des yeux plus souvent afin d’empêcher vos yeux de s’assécher (notamment le dessèchement de la cornée qui transmet la lumière à la rétine) car lorsqu’on est concentré sur notre lecture on a tendance à moins cligner des yeux. (Et d’après de récentes études de chercheurs japonais, le clignement des yeux aurait une influence sur le fonctionnement de notre cerveau et notre concentration).

Attention : Les globes oculaires utilisent beaucoup d’énergie corporelle, dit Edward Kondrot, alors donnez-leur la nourriture dont ils ont besoin, riche en vitamines A, C et E et en zinc. Sinon, prenez des compléments alimentaires.

large (6)

Le sport :

Je vous rappelle qu’il est important de bouger régulièrement, et une recherche à révélé que la population était beaucoup moins sportive qu’avant et était donc plus susceptible à toutes ces douleurs musculaires. Selon une étude britannique, être assis trop longtemps et trop souvent augmenterait considérablement le risque de nombreuses maladies, voire celui de mort prématurée. Diabète, maladies cardio-vasculaires, douleurs dorsales, obésité, hypertension, dépression et mort prématurée, c’est peut-être ce qui vous attend si vous êtes trop souvent assis sur votre chaise ou votre canapé. Je vous rappelle qu’en 2002, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) nous mettait déjà en garde en déclarant que 2 millions de décès par an serai causé par la sédentarité accru des populations.

Comment faire pour rester en forme ?

  • Rester le moins longtemps possible assis.
  • Levez-vous dès que vous le pouvez.
  • Lorsque vous devez déplacer, marchez ou prenez le vélo/trottinette, skate, roller. Ne restez pas assis dans votre voiture ou dans un transport en commun (lorsque c’est possible bien sur ! Si vous habitez à 53 kilomètres de votre lieu de travail, n’y allez pas en marchant… !)
  • Si vous ne pouvez absolument pas bouger de votre chaise, il faut alors pratiquer une activité physique régulière et la plus longue possible en dehors de vos cours/boulot (course à pied, vélo, marche, aquagym, natation.…) afin de compenser au maximum le temps que vous avez passé assis ou sans bouger.

large (10)

L’eau :

L’eau est essentielle à la vie : elle représente le principal constituant de l’organisme. Le cerveau humain est composé d’une quantité importante d’eau. En cas d’apports hydriques insuffisants, son fonctionnement s’altère. Il en est de même pour l’élimination des déchets et du transports de l’oxygène et des nutriments. Les conséquences immédiates : fatigue et baisse de la tension ou de la mémoire.

Comment respecter son corps ?

  • Il faut boire au moins 1,5 litres par jour.
  • Mangez ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré !
  • N’oubliez pas non plus les 5 fruits et légumes !

large (13)

Les écrans :

Un groupe de chercheurs américains de Boston a voulu en savoir plus sur les conséquences de cette nouvelle pratique. Dirigés par Anne-Marie Chang et Charles A. Czeisler, ces spécialistes viennent de publier les résultats de l’une de leurs études.

On y trouve des confirmations plus que des révélations. Il faut rappeler que chez l’homme comme chez de nombreux animaux l’alternance entre la veille et le sommeil obéit à un rythme d’environ 24 heures. La lumière y joue un rôle-clé : notre organisme l’associe à l’éveil, tandis que l’obscurité est immanquablement associée au sommeil. Par conséquent des sources trop importantes de lumière (et notamment la lumière bleue) perturbent notre horloge biologique ainsi que la sécrétion de la mélatonine, une hormone participant à la régulation du sommeil. Les chercheurs américains ont donc comparé (sur 12 personnes et durant 5 jours) d’une part les effets biologiques de la lecture d’un livre électronique (avec dispositif émettant de la lumière comme un e-book) et, d’autre part, les effets de la lecture d’un livre imprimé sur papier dans les heures précédant le coucher. Ils montrent que les rythmes circadiens naturels (=ensemble des rythmes biologiques) de l’organisme sont interrompus par la lumière de longueur d’ondes courte ou la lumière bleue. Les participants du premier groupe ont mis plus de temps à s’endormir, ils ont réduit leur production de mélatonine (=hormone du sommeil) mais aussi décalé leur horloge de plus d’une heure et ils ont été somnolents les matins suivants. Les mêmes résultats sont observés lors de l’utilisation d’autres dispositifs, comme les ordinateurs portables, les téléphones cellulaires et d’autres types de moniteurs à lumière bleue électroluminescente.
(Source: http://www.planetesante.ch/).
En dehors des heures de coucher, il semblerait qu’on manque d’études sur ce point… A noter que la luminosité des liseuse ne semble pas dangereuse pour la santé au contraire de la tablette…


Tadam ! J’espère que cet article n’a pas été trop long, mais ça en valait la peine pour être correctement informé (enfin j’espère qu’on a fait ça correctement). J’aimerai refaire ce genre d’article, n’hésitez pas à nous poser vos questions ou nous soumettre vos thèmes !

Comment trouvez-vous cet article ? Ces informations ? Cette nouvelle idée ?
Dîtes-nous tout ! 

Publicités

39 réflexions sur “Saviez-vous que… | Lire, c’est bien. Mais lire en bonne santé, c’est mieux !

  1. C’était une très chouette idée! Bravo à vous :) De très bons conseils que je vais tenter d’appliquer mais tellement difficile quand on a déjà pris de mauvaises habitudes :( J’ai hâte de lire tes prochains articles dans le genre, c’était vraiment intéressant! Bises :)

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Saviez-vous que… | Lire, c’est bien. Mais lire en bonne santé, c’est mieux ! | aliehobbies

  3. Merci pour toutes ces informations ! =) Il m’arrive de lire en faisant les cent pas dans mon appartement lorsque j’en ai marre de rester assise ou allongée =) Je remarque également que lorsque j’ai passée une journée chez moi, à lire, j’aime énormément faire une pause le soir en allant courir !

    Aimé par 1 personne

    • Ah je n’avais encore jamais penser à lire en marchant ! Même si on adore lire parfois trop c’est trop et il est agréable de se changer les idées et d’aller prendre l’air ! Malheureusement pour moi, les journées destinée à la lecture sont extrêmement rare ! T_T
      Merci pour ton passage ça m’a fait plaisir et j’espère que ces conseils te serviront ! ! :D

      J'aime

  4. Article très intéressant ! Je souffre du dos depuis un peu plus d’un an maintenant (je me suis blessée au travail quand j’étais libraire…) et c’est vrai qu’il m’est plus difficile de lire longtemps dans la même position qu’avant (et ça m’attriste). Pour les yeux, j’ai aussi de gros problèmes de vue depuis que j’ai 3 ans (je crois) et, avec l’âge (27 ans, malheur…) ça empire et ça a les mêmes conséquences sur mon temps de lecture. J’ai beaucoup plus de mal à rester concentrée pendant longtemps, même si le bouquin est top. C’est moche de vieillir ! :p

    J'aime

    • Ah tu devais poster du poids dans ton boulot non ? Moi c’est ce qui m’a déclenché !
      Après si ta vue se stabilise tu peux toujours te faire opérer. Moi c’est ce que jattend ma vue décline de moins en moins d’ici 2 ans je me fait opéré parce qu’en plus avec les lunettes il y a des reflets etc c’est vraiment embêtant !
      J’ai 20 ans et je me traite même moi de vieille alors toi … haha !
      Merci de ton passage j’espère que ces conseils te serviront ! Gros bisous

      J'aime

  5. Pingback: Saviez-vous que… | Bloguer, c’est bien. Mais bloguer en bonne santé, c’est mieux ! – Les lectures d'Alexiane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s